Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 31Article 538597

General News of Monday, 31 August 2020

Source: journaldu cameroun

Tuerie de Zeleved : à quel jeu joue la justice en revoyant encore une fois le verdict des sept militaires accusés ?

Deux des trois juges ne sont pas présentés au tribunal ce 31 août à Yaoundé. Toutes les autres affaires en délibéré également ajournées.

C’est ce 31 août 2020 que 5 des 7 militaires impliqués dans la tuerie de Zeleved (région de l’Extrême-nord) devaient être fixés sur leur sort. Deux d’entre eux avaient déjà été reconnus non coupable lors de l’audience du 17 août dernier.

Alors que le verdict des 5 autres était attendu ce jour au Tribunal militaire de Yaoundé, le juge président de la collégialité a ajourné l’audience. La raison : deux des autres juges étaient absents à l’audience. Résultat, le verdict a été renvoyé au 21 septembre. Toutes les autres affaires également renvoyées.

A huis clos, le procès des militaires de la tuerie de Zeleved aura duré plus de sept mois. Il mettait à la barre sept militaires accusés de s’être filmés abattant deux femmes et deux enfants dans la région de l’Extrême-nord. Les victimes étaient accusées d’être en relation avec des combattants la secte Boko Haram contre laquelle l’armée se battait.

Relevée par des organisations de défense des droits de l’Homme, l’affaire avait d’abord été démentie officiellement par le gouvernement camerounais, qui avait déclaré que ces événements relayés abondamment sur les réseaux sociaux s’étaient déroulés au Mali. Face à la pression internationale, le régime de Yaoundé a reculé et décidé de traduire les auteurs de cette tuerie devant les tribunaux.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter