Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 27Article 552091

General News of Tuesday, 27 October 2020

Source: Actu Cameroun

Tuerie de Kumba: René Emmanuel Sadi persiste et signe

Ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, ce dernier a fait une sortie ce lundi 26 octobre 2020 où il insiste sur le caractère clandestin de cet établissement scolaire.

Dans un document d’une page publié ce lundi 26 octobre 2020, Emmanuel Sadi informe que l’établissement scolaire privé Mother Francisca International Bilingual Academy où des individus ont tué lâchement des enfants le samedi 24 octobre 2020 à Kumba, fonctionnait clandestinement. Pour Emmanuel Sadi, le dire ainsi ne participe pas à un mensonge, comme indique une certaine opinion ces derniers jours au Cameroun.

«Sous le choc et profondément indigné, le gouvernement n’a commis aucun mensonge. Les indications données par le ministre de la Communication à ce sujet sont conformes à la réalité. D’une part, l’ouverture du cycle secondaire dans cet établissement n’a jamais été officiellement autorisée, et ce n’est qu’en ce début d’année 2020/2021, que les enseignements ont effectivement démarrés au niveau du secondaire », soutient le porte-parole du gouvernement.

Le jour

« D’autre part, le lancement de la rentrée scolaire 2020/2021 dans le complexe scolaire privé « Mother Francisca International Bilingual Academy », n’a pas été signalé aux autorités compétentes, c’est-à-dire, à la fois, aux autorités administratives et scolaires. Enfin, les cours ont eu lieu un samedi, alors que les Ministres des Enseignements Secondaires et de l’Education de Base avaient formellement interdit la tenue des cours le samedi», poursuit-il.

La mise au point du ministre camerounais de la communication ne découle pas de rien. En effet, depuis la survenu de ce drame, une polémique anime les débats sur les réseaux sociaux. Le jour du drame, Emmanuel Sadi déclarait que l’école Mother Francisca International Bilingual Academy n’a lancé ses activités qu’en ce début d’année scolaire 2020/2021. Certains internautes ont considéré ce petit détail comme une grave erreur de communication.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter