Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588646

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Triste histoire de Jean-Baptiste Nguini Effa retenu captif à l'hôpital de Yaoundé

L'ancien Directeur général de la SCDP Jean-Baptiste Nguini Effa, en détention depuis 12 ans est retenu captif à l'hôpital central de Yaoundé faute de payement de la somme d'un million de francs CFA réclamée par la direction de l'hôpital.

L’information a été relayée par notre confrère David Eboutou

L'ancien Directeur général de la Société Camerounaise de Dépôts Pétroliers (SCDP) n'est décidément pas au bout de ses malheurs.

En détention à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui, le Docteur Jean-Baptiste Nguini EFFA, très malade le mois dernier, a été transporté de toute urgence dans la nuit du 10 mars 2021 au pavillon VIP de l'hôpital central de Yaoundé. Y étant, il a été testé positif au COVID-19 et placé immédiatement sous traitement.

Plus de peur que de mal, l'ex DG a finalement été sorti du danger il y'a quelques semaines et a entamé une phase de convalescence dans le même hôpital.

Seulement, il y'a quelques jours, la Direction Générale de l'hôpital Central n'a pas attendue pour présenter à l'ancien DG une facture de près d'un million de Francs CFA représentant ses frais d'hospitalisation. Un montant que le Dr. Nguini EFFA dira ne pas avoir.

Il a beau réitéré à la direction de l'hôpital central de Yaoundé que les textes sur l'administration pénitentiaire exigent et prescrivent la prise en charge totale des frais de santé des détenus à l'intérieur et à l'extérieur de la prison et donc même dans les hôpitaux publics, mais aucune oreille favorable ne lui est tendue.

Dr Jean-Baptiste Nguini EFFA a saisi les autorités judiciaires pour leur présenter la situation mais jusque-là sans aucune suite.il reste donc pour le moment retenu CAPTIF à l'hôpital central de Yaoundé sous forte surveillance des éléments de l'administration pénitentiaire en attendant qu'il s'acquitte de ce montant et de regagner de nouveau la prison centrale de Kondengui.

En rappel, le Dr Jean Baptiste Nguini Effa, ex Dg de la SCDP de 1994 à 2009 a été incarcéré en Août 2009 pour un prétendu détournement de 02 milliards à la SCDP durant la période 2005-2009.

Une expertise avait ainsi été commise par le TGI du Wouri par 03 experts financiers. Il s'agissait des nommés Dissak, Momo et Koum qui avaient déjà réussi l'exploit d'attribuer à Ngamo Hamani, ex AP de Camair, seul sans coaccusé un détournement mirobolant de 127 milliards de FRANC CFA en 3 ans de gestion , montant qui va être ramené à moins de 2 milliards par une contre-expertise avec d'autres experts comptables, laquelle contre-expertise avait été ordonnée par la juridiction de jugement du TGI du Wouri.

Nguini Effa avait donc été condamné à 30 ans d'emprisonnement le 12 Octobre 2009 et ses collaborateurs avaient écopé entre 10 et 12 ans.
Après ce jugement, Nguini Effa va faire pourvoi à la cour suprême le 15 Octobre 2012 et c'est après 05 longues années que son affaire va finalement être enrôlée.

Contre toute attente, la cour suprême va casser et annuler la décision du TGI du Wouri et Donc les 30 années de condamnation de Dr Nguini Effa en arguant de fait que l'accusation s'est basée sur un rapport d'expertise totalement bâclé et avec tellement de confusions , de contradictions et d'erreurs que ledit rapport d'expertise devrait d'ailleurs être annulé car constituant une fin de non-recevoir.

Toutefois, au lieu que la Cour suprême acquitte et libéré le Dr Nguini Effa et ses collaborateurs comme on l'aurait logiquement attendu, le Dossier va être renvoyé au Tribunal criminel spécial pour réexamen.

Curieusement, en Novembre 2017, le TCS va reprendre l'examen du dossier sur la base du même rapport d'expertise de Dissak et compagnie déjà rejeté par la Cour suprême elle-même.

4 années plus tard c'est à dire en 2021, au lieu de 09 mois maximum qui était imparti au TCS pour se prononcer, l'affaire Nguini Effa est toujours en cours d'examen au TCS.

Aujourd'hui encore, ses avocats crient à une parodie de justice car tous les délais légaux d'examen de l'affaire au TCS étant largement dépassés soit, 36 mois de procédure déjà au lieu de 9 mois maximum fixé par la loi portant création du TCS!

Entre temps, Dr Nguini Effa de 2012 à 2014 aura encore était traduit 04 fois au TCS par la SCDP et par la CAA, dans 04 nouvelles affaires différentes, alors qu'il était déjà en détention. Il va néanmoins réussir l'exploit inégalé à ce jour d'être acquitté par le TCS pour ces quatre nouvelles affaires. Un record absolu qui démontre la cabale insupportable dont il fait l'objet pour des raisons inavouées.

Au final, de 2009 à 2021, Dr Nguini Effa est toujours en détention provisoire car sans aucune condamnation et sans aucun mandat de détention valide.

La justice camerounaise n'ayant pas réussi en 12 ans à démontrer une quelconque culpabilité de l'ancien DG de la SCDP. Mieux, l'ancien DG de la SCDP aura été acquitté 04 fois Par le Tribunal de condamnation Systématique qu'est le TCS.

À ce jour, On continu de se demander pourquoi la Cour suprême le 20 juin 2017 n'est pas allée au bout de sa logique en libérant Dr Nguini Effa après avoir cassé et annulé la condamnation de 30 années de prison prononcée le 12 Octobre 2012 par le TGI du Wouri...?!

Devenu l'ombre de lui-même, l'ex DG de la SCDP, ruiné par 12 longues années de procès interminables est aujourd'hui retenu captif à l'hôpital central de Yaoundé pour des frais d'hospitalisation s'élevant à près d'un million de franc CFA.

Il ne comprend pas comment on peut demander à un détenu comme lui de régler ses factures de maladie. Or, le Cameroun qui est membre de l'ONU dont l'assemblée générale de Décembre 2015 a voté les règles dites Mandela's Rules est partie prenante de la gratuité totale de la prise en charge de la santé des détenus à l'intérieur et à l'extérieur des centres pénitenciers quelqu'en soit la gravité des pathologies.

Courage au Docteur Jean-Baptiste Nguini EFFA

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter