Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 12 12Article 452499

General News of Wednesday, 12 December 2018

Source: Cameroon Info

Tribunal de Yaoundé: un mandat lancé contre Flore de Lille

Plus connus sous les pseudonymes Kamoua la Panthère, Flore de Lille, Anongo Serge, ils sont accusés « d’outrage à la pudeur, diffamation et injures ».
Le Ministère public de l’Etat du Cameroun a lancé le jeudi 06 décembre 2018, une offensive contre certains camerounais que les pouvoirs publics trouvent très offensants dans leurs activités sur internet.

Ainsi, le procureur de la République près du Tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif, a signé un mandat d’amener contre Nkenkom Kouolitto Magina alias Flore de Lille.

LIRE AUSSI: Emvoutou insulte sauvagement Zomo-Bem, Flore de Lille et Nathalie Koah [Relecture]

« L’intéressée fait l’objet d’une enquête en cours à la Direction de la police judiciaire pour outrage à la pudeur, diffamation et injures. En cas de découverte, bien vouloir l’interpeller, la conduire dans un poste de police ou de gendarmerie le plus proche et aviser la direction de la police judicaire » indique le commissaire divisionnaire Temde Joseph, Sous-directeur des enquêtes criminelles au sein de la Délégation générale à la sûreté nationale.

Pour le même motif, deux autres mandats d’amener sont lancés contre Tetsako Anango alias Anango Serge et Kamoa Jean Jacques alias Kamoua la Panthère.
Ces cyber activistes recherchés « activement sur toute l’étendue du territoire national », résident tous en France. C’est dire avec quelle attention, la police des frontières au Cameroun guette le retour au pays natal de ces trois Wanted.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter