Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 20Article 597853

General News of Thursday, 20 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Tribunal criminel spécial: l'audition de plusieurs ministres confirmée

Manaouda Malachie et Madeleine Tchuente Manaouda Malachie et Madeleine Tchuente

•Selon nos informations, plusieurs têtes devraient tomber dans les prochains jours.

•Les auditions se poursuivent au TCS.

•Des dépositions ont également été faites au tribunal par certains ministres.


Selon le journaliste Boris Bertolt, plusieurs ministres et directeurs de sociétés d'Etat ont bel et bien été auditionné hier mercredi et ce jeudi au Tribunal Criminel Spécial.

Annoncé depuis quelques semaines, les auditions de ministres et cadres du gouvernement impliqués dans la gestion des fonds Covid auraient débuté dans le cadre des enquêtes ouvertes suite à la disparition de plusieurs milliards relevée dans l'audit sur la gestion des fonds octroyés par le FMI au Cameroun pour la riposte contre la pandémie à Covid-19.

'Les auditions ont commencé au tribunal criminel spécial. Je suis en mesure de vous confirmer que plusieurs ministres ont été effectivement auditionnés dans le cadre de l’enquête judiciaire prescrite par Laurent Esso sur instruction de Paul Biya. Ainsi que des directeurs...L’enquête du tribunal criminel spécial est en partie basée sur ce qui était à l’époque le rapport d’étape de la chambre des comptes sur les fonds Covid-19. Ce rapport d’étape n’avait pas pris en compte le principe du contradictoire et selon nos sources, plusieurs éléments de ce rapport ne figurent même plus dans le rapport final de la chambre des comptes qui se trouve aujourd’hui aux niveaux des conclusions', écrit notre confrère en exile en France.

Camerounweb apprend d'autres sources que les auditions après ouverture des enquêtes concernent six (6) ministres dont Madeleine TCHUENTE du MINERESI, le ministre MBAÏROBE de l’agriculture et du développement rural, Pauline Irène NGUENE des Affaires Sociales, Manaouda MALACHIE, le MINSANTÉ, et Paul Atanga Nji du MINAT.

Nous apprenons également que la 1ère partie de l’enveloppe du FMI (dont la gestion fait l'objet de cette enquête) évaluée globalement à 180 milliards F CFA, devrait finalement s’étendre à la totalité des fonds Covid-19, donc au-delà de la période couverte par la Chambre des comptes qui courrait jusqu’en fin mars 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter