Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 02 09Article 455918

General News of Saturday, 9 February 2019

Source: camer.be

Tribalisme: voici les conséquencs directes sur le monde des affaires


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Gicam s’inquiète de la déliquescence du tissu social à travers les médias et de ses conséquences sur l’environnement économique. De plus en plus dans les médias, les réseaux sociaux en particulier, l’on se rend compte d’une flopée des discours de haine entre les camerounais.

En effet, ceux-ci se livrent au jeu « dangereux et hasardeux » d’attaques, d’invectives, de stigmatisations et de rivalités intercommunautaires.

C’est fort à propos que le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) s’élève pour fustiger ces « dérives », parce que participant de la « dégradation du climat social ».

LIRE AUSSI: URGENT: grave accident d’un véhicule de Vision 4

Dans son communiqué de presse publié le mercredi 06 février dernier, le Conseil d’administration du Gicam se dit davantage préoccupé par les menaces au plan économique que font planer « ces appels multiples à la violence ».

Bien que virtuelles, ces empoignades interethniques sont perçues comme des prémices d’une « dislocation de [notre] socle social indispensable pour le développement de l’activité économique ». C’est dire le caractère réel du danger, traduit par l’érosion des capacités commerciales, de production et le découragement des investisseurs envers le Cameroun.

Pour l’organisation patronale, « le Cameroun n’a pas besoin de nouvelles crises », parce que déjà éprouvé au plan sécuritaire. Mais bien au contraire, il lui faut « un espace propice au bon déroulement des affaires ». D’un ton ferme, le Gicam s’oppose à ces « velléités de division » qui sont « une entorse à [notre] idéal républicain ».

LIRE AUSSI: Paul Biya séquestré dans des conditions inhumaines: ses avocats réagissent

Pour barrer la voie à « la montée vertigineuse de tous ces périls », les chefs d’entreprises sont appelés par leur groupement à être « garants de la diversité et de la cohésion au sein de leurs entreprises ».

Dans la même veine, le Gicam invite tous les acteurs à œuvrer à la préservation de l’environnement socioéconomique, en faisant de l’entreprise le reflet de la diversité du peuple Camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter