Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 04Article 524977

General News of Saturday, 4 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Tribalisme au MRC : graves accusations de Remy Ngono


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La diaspora camerounaise qui s’active pour le départ du régime Biya est plus que jamais divisée dans une vidéo publiée ce jour sur sa page Facebook, le journaliste et lanceur d’alertes Remy Ngono révèle les attitudes tribalistes au sein de la révolution et au MRC. Des proches de Maurice Kamto basés au Cameroun sont accusés d’attiser la haine ethnique en France.


« Quand Maurice Kamto était en prison, c'était notre prisonnier à nous tous, nous marchions pour sa libération. Mais aujourd’hui nous sommes considérés comme des infiltrés parce que d'autres se disent que c'est le président de leur village. Un groupuscule ‘d'éthnofachiste’ a conçu quelque chose de très grave. Il est hors de question que je laisse cela prospérer.

Ces gens brandissent les photos de Maurice Kamto. Je vais les dénoncer. Ceux qui sème la division dans la diaspora, dans la révolution ils sont même aussi à côté de Maurice Kamto et ils envoient le poison à Paris parce qu’eux même à Paris, ils travaillent avec le gouvernement pour détruire la révolution. (...) Le mouvement est devenu un mouvement du village », a déclaré Remy Ngono qui vient ainsi d’apporter de l’eau au moulin des détracteurs du MRC.

En effet les partisans du régime Biya ont toujours caricaturé le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun comme le parti politique des Bamiliké. Maurice Kamto n’a jamais su enlever cette étiquette qui entache son parti depuis plusieurs années déjà.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter