Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 05Article 595576

General News of Wednesday, 5 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Travail décent au Cameroun: le RDPC se jette des fleurs

Selon les premiers responsables du RDPC, le ministère du Travail et de la Sécurité sociale 'met tout en œuvre pour assurer le bien-être des travailleurs camerounais'. Le parti a fait cette déclaration il y a quelques jours sur son site officiel.


'En matière de promotion de la sécurité sociale, des actions majeures ont été enregistrées au terme de l’exercice 2020. Dans le cadre des actions menées avec la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), on note l’arrimage aux règles de tenue de la comptabilité des organismes de la prévoyance sociale, édictées par le traité révisé de la conférence interafricaine de prévoyance sociale (Cipres) du 14 février 2020, ratifié par le Cameroun le 28 avril 2020. Ainsi, on a procédé à l’immatriculation de 48 588 nouveaux assurés obligatoires et à 5981 nouveaux assurés volontaires, ce qui porte à 1. 597 200 le nombre d’assurés au Cameroun. Autres résultats enregistrés dans le cadre du renforcement du système de sécurité sociale des travailleurs, c’est la signature d’un décret présidentiel le 8 juillet 2020, fixant à 20%, le coefficient de revalorisation de certaines pensions vieillesse, d’invalidité et de décès payées par la Cnps', écrit le parti politique au pouvoir.

'S’agissant globalement de la promotion du travail décent, des actions sont menées dans le cadre de l’amélioration de la protection du travail. Notamment, la ratification l’année dernière de la convention numéro 155 de l’Organisation internationale du travail (Oit) sur la sécurité et la santé des travailleurs. Cette convention engage les Etats signataires, à prévenir les accidents et les atteintes à la santé qui résultent du travail, des accidents qui sont liés au travail ou surviennent au cours du travail, en réduisant au minimum les causes des risques inhérents au milieu du travail. Dans ce registre, il faut noter la prévention des risques professionnels et le contrôle des conditions de travail à travers la réalisation de 3413 visites d’inspection en entreprises, qui ont donné lieu à l’établissement de 7402 procès-verbaux de conciliation.
Côté dialogue social, le gouvernement à travers le ministère du Travail et de la sécurité sociale, tient régulièrement avec les partenaires sociaux, les sessions du comité de concertation et de suivi du dialogue social. A l’endroit des usagers, la simplification des procédures d’attribution des médailles d’honneur du travail (Mht) et des agréments à la médecine du travail se poursuivent. Il est bon de savoir que dans le cadre du maintien de la sérénité du climat social, le ministère du Travail a procédé à des négociations dans des secteurs d’activités des entreprises, qui ont abouti à la levée et à la maitrise de 40 préavis de grève et autres mouvements d’humeur. Bien que la liste des actions menées ne soit pas exhaustive, il ressort que des actes concrets ont été posés avec des résultats probants. Mais, que des efforts doivent encore être accentués, en vue d’une plus grande justice sociale et du travail décent pour tous', lit-on également sut le site d'information journal.rdpcpdm.cm.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter