Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 11Article 566294

General News of Monday, 11 January 2021

Source: Cameroon Info

Transport aérien: voici les portraits des nouveaux patrons de CAMAIR-CO

En poste depuis le 7 janvier 2021, le nouvel équipage a pour mission de redresser la compagnie nationale aérienne.

Depuis le 7 janvier 2021, la Cameroon Airlines Corporation (CAMAIR-CO) a une nouvelle équipe dirigeante. Le colonel de l’armée de l’air, Christophe Ela Nguema a été nommé directeur général en remplacement de Louis Georges Njipendi Kuotu, démis de ses fonctions moins de deux ans après son arrivée aux commandes du transporteur public camerounais.

Ingénieur aéronautique, le colonel Ela Nguema a été formé au Maroc. Il a travaillé pendant de longues années à l’escadrille présidentielle. Sa nomination est intervenue au terme d’un conseil d’administration extraordinaire, tenu ce même 7 janvier à Yaoundé.

Son adjoint a pour nom Alexandre Fochive, désigné en lieu et place de Max Constant Mve. Il connait bien la compagnie puisqu’il y a été commandant, directeur des opérations et encadreur du personnel. Selon des sources crédibles il a activement pris part à la restructuration de fin 2020.

Au poste de président du conseil d’administration, on retrouve désormais Jean Claude Mauger Ayem, qui a pris le siège qu’occupait Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena, le ministre des Transports. Conseiller technique à la Présidence de la République, en charge des questions d’économie, Mauger Ayem est depuis 2016, président du conseil d’administration de la Nachtigal Hydro Power Company.

Le nouvel équipage doit permettre à CAMAIR-CO de sortir d’une zone de turbulences que l’entreprise traverse depuis sa création.

La compagnie en est à son huitième directeur général en l’espace de 10 ans. Avant le colonel Christophe Ela Nguema, il y a eu Gilbert Mitonneau (2008-2009), Alex Van Elk (2009-2013), Boertien Matthijs Johannes (2013), Frédéric Mbotto Edimo (2013-2014), Jean-Pierre Nana Sandjong (2014-2016), Ernest Dikoum (2016-2019) et Louis Georges Njipendi Kuotu (2019-2021).

Malgré ces changements incessants de manageurs, le transporteur public camerounais a continué à piqué du nez. CAMAIR-CO fait face aujourd’hui à une énorme ardoise de 110 milliards de FCFA et des pertes entre 2018 et 2020 estimées à 126 milliards de FCFA.

La situation est tellement préoccupante qu’en juillet 2020, le Chef de l’Etat a ordonné l’ouverture du capital de cette compagnie à des investisseurs privés à hauteur de 51%.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter