Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 12Article 579217

General News of Friday, 12 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Transport: Ngalle Bibehe veut créer une crise sociale

En interdisant la surcharge aux automobilistes, le ministre des transports va créer plus de problèmes qu'il n'en existait

Le ministre des Transports , Ernest Massena Ngalle Bibehe a signé un communiqué ce 10 Mars reprimandant tout contrevenant pris en flagrant délit de surcharge sur l'étendue du territoire national . Selon le communiqué du ministre des Transports, tout chauffeur pris en flagrant délit de surcharge verra son permis retiré et en cas de récidive, ce permis lui sera tout simplement suspendu. Il est certes vrai que le problème de surcharge est l'une des causes des accidents de la circulation au Cameroun. Et empêcher aux automobilistes de surcharger viendra à coup sûr réduire le nombre d'accidents au Cameroun. Seulement même si la décision du ministre des transports est saluée par certains observateurs, il est aussi évident qu'elle viendra créer d'autres problèmes. Notamment celui de la hausse du prix du transport plus précisément dans les zones reculées où les automobilistes étaient habitués à porter 7 à 8 personnes pour les petites voitures. En plus de la hausse des prix du transport, cette décision viendra aussi accroître le niveau de corruption déjà inquiétant dans le pays. Tout chauffeur pris en flagrant délit voudra corrompre le policier ou l'agent des transports qui aura mis la main sur lui. Enfin le ministre a annoncé qu'en cas de récidive, l'automobiliste verra son permis retiré. La question que se posent les observateurs est de savoir, comment un policier ou un agent des transports qui se trouvent dans deux villes différentes sauront qu'un automobiliste a récidivé étant donné que les permis de conduire au Cameroun n'ont pas de puces. A mon avis cette mesure va imposer l'arbitraire et risque de créer plus de problèmes qu'il n' y en avait.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter