Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 18Article 580693

Actualités of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Transmission du pouvoir: le rêve des cadres du PCRN dévoilé

Olson Bao, Vice-président du PCRN Olson Bao, Vice-président du PCRN

Dans une publications, il y a quelques heures sur sa page Facebook, Olson Bao, le Vice-président du PCRN partage avec ses follower, son rêve sur la transmission du pouvoir.

'Je rêve d'un Cameroun où la transmission démocratique du pouvoir se fera sans la guerre, sans la rébellion, sans casse', écrit Olson Bao sans préciser si cette transmission se fera à son président Cabral Libii qui n'a jamais caché ses ambitions présidentielles.

Olson Bao est un mordu des réseaux sociaux comme son président Cabral Libii et comme Nourane Fosting, elle aussi cadre du parti. Dans une récente publication, M. Bao fait salut la disponibilité du ministre délégué à la Justice Jean De Dieu Momo, ainsi qu'au ministre de la Santé publique Dr Manaouda Malachie, à participer aux 'débats politiques dans les réseaux sociaux'


'J'adresse toute ma reconnaissance au ministre délégué à la justice, ainsi qu'au ministre de la santé qui malgré leur haut rang de membre du gouvernement, ne ménagent aucun effort pour participer de manière active aux débats politiques dans les réseaux sociaux en y apportant des fois des éléments de réponses aux questionnements des compatriotes', écrit Olson Bao.

'J'apprécie cette manière moderne de faire la politique, toujours proche du peuple et ouvert aux débats même contradictoires. Et même si je ne suis pas toujours d'accord avec eux sur tous les sujets débattus, j'apprécie énormément cette disponibilité. Imaginez si les autres ministres du gouvernement Biya étaient dans la même dynamique communicationnelle, ne serions nous pas , mieux informé et plus au courant des actions gouvernementales?', ajoute-t-il

'J'ai d'ailleurs beaucoup du mal à comprendre ceux qui portent critique contre un ministre juste parce que que ce dernier a accepté de se rabaisser au niveau du peuple en communiquant dans les réseaux sociaux. C'est invraisemblable de nos jours de continuer à penser que les responsables politiques devraient continuer à privilégier les média traditionnels pour s'exprimer, Trump en son temps publiait plus de 20 tweets par jour, idem pour Macron et tous les grands acteurs politique du monde contemporain, pour ne citer que ceux-là!', renchérit le vice-président du PCRN.

Rejoignez notre newsletter!