Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 519202

Health News of Tuesday, 9 June 2020

Source: Aurore Plus n°2090

Traitement du coronavirus: les solutions camerounaises font-elles peur?


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Il y a trois mois, l’archevêque métropolitain de Douala, Mgr Samuel Kleda, s’est révélé à la communauté nationale et internationale, en annonçant, humblement, mais péremptoirement, qu’il a préparé un médicament qu’il a déjà commencé à administrer aux malades du coronavirus. Et tous ont recouvré la santé. C’était alors une grande première mondiale. Il parlait déjà de plusieurs -centaines de malades guéris, au moment où les personnes infectées mouraient à la pelle en Afrique et dans le monde.

Le prince de l’Eglise catholique s’était montré tellement sérieux que le ministre de la santé publique, Manaouda Malachie, avait dépêché chez lui une équipe de scientifiques du ministère de la santé pour recueillir sa formule, et la tester dans les laboratoires du ministère de la santé à Yaoundé. Une démarche gouvernementale qui a certainement encouragé des bonnes volontés qui se sont rapprochés de lui pour lui apporter leur contribution, afin de l’aider à produire le médicament miracle à grande échelle.

Entre temps, l’évêque naturopathe a fait des sorties médiatiques pour annoncer qu’il avait déjà soigné plus d’un millier de patients. En moins de trois semaines. Le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, qui avait manifestement, attrapé le terrible virus dans les allées et venues lors de la gestion des passagers des fameux vols d’Air France et et Sn Bussells du 17 mars dernier, avait révélé, après sa guérison, qu’il avait été sauvé par la potion du prélat. Le prince de [’Eglise catholique avait davantage donné de l’espoir lorsqu’il avait fait savoir que le produit était non seulement disponible à Douala, mais qu’il était déjà progressivement distribué, gratuitement, dans d’autres diocèses du Cameroun.

Le 26 mai dernier, le natif de Yagoua avait été officiellement reçu, par le premier ministre, Joseph Dion Nguté, «sur instruction du président de la République» du Cameroun, Paul Biya. On sait que le ministre de la santé dont l’équipe envoyée chez Kleda avait reçu un échantillon du produit pour analyse, n’avait pas encore rendu publics ses résultats. Manifestement, le ministre de la santé en avait réservé bien évidemment la primeur au chef de l’Etat.



Si le poste national de la Crtv qui avait donné l’information n’avait dit pas grand-chose sur le contenu de l’audience, une rencontre à – ce niveau laissait entrevoir l’intérêt que . Etoudi accordait à cette découverte.

A sa sortie de l’audience, l’archevêque métropolitain de Douala avait glissé une information de nature à susciter tout de même quelques inquiétudes. Il avait notamment dit en passant qu’il lui fallait des moyens. Petite affirmation, mais qui indiquait que le gouvernement camerounais devait prendre en main la production de ce médicament qui n’est plus aujourd’hui l’affaire d’un chercheur, fut-il Mgr Kleda, mais une affaire d’Etat. Alors que l’on attend toujours la réaction officielle du gouvernement, l’archevêque de Douala vient de confier à la presse qu’il a franchi le cap de 3000 patients guéris.

A lire aussi
Cameroun - Hygiène et salubrité: 400 jeunes recrutés pour l'opération "Bertoua ville propre"
Multiplication des solutions
Dans la région du Nord-ouest, ciluiïs le Dr Fru et récemment le Dr Ngepah Julius. Après son message du 19 mai dernier, le chef de l’Etat camerounais a encouragé les efforts endogènes sur lu lutte contre le Covid 19. Un produit dont le concepteur dit traiter les symptômes du Covid 19, a été présenté à Bamenda à la presse par Dr Ngepah Julius. Ce produit, selon le tradipraticien, avait « déjà été présenté au gouverneur de la région du Nord-ouest. Et selon l’autorité sanitaire de la région, le produit doit suivre des analyses avant d’être approuvé.

C’est un ensemble de trois produits, notamment un thé, un sirop et une poudre faite de plantes. Et Selon Docteur Ngepah Julius, ces produits soignent efficacement les symptômes du Covid 19. En effet, avec plus de 20 ans -de pratique dans la phytothérapie, ce naturo-thérapeute ridique parallèlement que ses remèdes naturels soulagent, et ne soignent pas que les symptômes du Covid-19, selon Dr Ngepah.

Mohamadoul Aminoudu groupement patronal tradipraticien du Cameroun, a tévélé à La Nouvelle Expression, fin mai 2020, avoir mis au point covid Cure, «un remède fait exclusivement à base de plantes naturelles avec des ingrédients puisés dans la diversité de notre nature efficace pour neutraliser les infections, notamment de nature virale.

«Covid Cure» est conditionnée en solution buvable à titre préventif et curatif. C’est uni protocole de soins qui apporte une totale guérison au bout d’une semaine seulement de traitement aux personnes diagnostiquées positives au covid19. Il peut être consommé aussi bien par les enfants que par les adultes et femmes enceinte sans effets secondaires. A ce jour, nous dénombrons près de 400 personnes guéries entièrement du covid 19. Avec l’appui du laboratoire Jumbal, nous avons produit et distribué gratuitement près de 1000 doses aux populations».

il fonctionne légalement depuis 2001. C’est pour cela qu’il n’a pas hésité à aller présenter sas propositions aux autorités compétentes «je me suis rapproché des autorités régionales et nationales. Ainsi, j’ai saisi la délégation régionale de la santé publique pour le Littoral et le ministère de la santé Publique du Cameroun aux- fins d’un encadrement pour i’homologation de Covid cure en ‘“vue ‘ de Sa distribution massive à l’dnsemblè de la population. Je suis toujours en attente de leurs réactions. J’ai aussi saisi le chef de l’Etat à cette fin car dans son discours du 10 mai 2020 précisément, il appelait à cette réponse endogène contre la covid 19. La réponse endogène est là et il ne devrait avoir zéro tje mort des suites de covid 19 au Cameroun. Le chef de i Etal doit le savoir et que la communauté nationale agisse en conséquence».

A lire aussi
Lions en divagation dans le Mbam et Kim: le Cameroun fait appel à un expert
Un autre camerounais, Dr Maurice Tazong, brandit également sa solution, avec assurance
« Tous ceux qui ont pris ce remède ont été guéris. Après avoir soigné le premier cas qui s’est présenté à moi et constaté que celui-ci était guéri, j’ai poursuivi mes recherches dans le sens d’améliorer’ ce produit. Aujourd’hui j’ai le produit fini sollicité aujourd’hui partout dans le monde. J’ai déjà soigné plusieurs malades et c’est eux qui font la promotion. Le Corovitaz fruit de mes recherches, contient beaucoup de vitamines, des antibactériens, des antiparasites, anti inflammatoires. La forme de ce remède fait également son charme.

Puisque le produit qui est extrait des plantes naturelles de nos forêts est en goutte. Tout le monde peut le prendre même les nourrissons. Le Corovitaz existe depuis près de deux mois. J’ai commencé à réfléchir sur ce remède des que la pandémie a commencé à sévir en Afrique. Dès la mise sur pied du Corovitaz, je suis allé à Yaoundé rencontré le ministre de la santé Publique et le, premier ministre pour les informer de l’existence d’un remède contre le Covid 19.

Je ne peux pas me prononcer sur les chiffres aujourd’hui. Mais je peux vous dire que je ne suis pas loin des chiffres de monseigneur Kleda. Comment avec un tel foisonnement de propositions, le gouvernement du Cameroun n’a jamais réuni ses génies dans le cadre de l’union sacrée dont parlait le président de la république dans son adresse à la nation le 19 mai 2020 ?

La potion «Stop Corona» du Dr Charles Hopson, fait également des émules. Ce médecin «Ortho Moléculaire» originaire du Cameroun et formé aux États-Unis soutient avoir trouvé son remède miracle. Il serait constitué d’une combinaison immunologique et d’un traitement symptomatique, visant à neutraliser la pandémie pendant la durée d’incubation et même au-delà. Selon ses dires, son remède «StopCcrona» est composé de plantes naturelles, et d’algues immunogènes et antivirales, empêchant systématiquement une montée épidermique, pendant le temps écoulé entre l’infection par le virus et l’apparition des symptômes, ceci en inhibant le Coronavirus.

La formule de son traitement est issue des nombreuses recherches de son laboratoire ‘«Doctor HOPSON Pharmaceuticals Labs», installé au Cameroun. Il travaille notamment en partenariat avec «Longevita Pharmaceuticals Laboratries» basé aux Etats-Unis qui se distingue par des différents traitements nouvellement administrés à des patients venant de Chine et des Etats-Unis.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter