Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 17Article 506059

General News of Friday, 17 April 2020

Source: 237online.com

Traitement du Covid-19 : un médecin camerounais attaqué par les médias occidentaux

Depuis l’apparition de la pandémie née du « SarcovDesease », médecins, guérisseurs traditionnels et naturopathes s’activent chacun en qui le concerne de trouver des solutions ou du moins des palliatifs à cette maladie qui ravage et terrasse la terre entière et oblige les gens à rester à la maison.

Des médecins européens comme africains s’y sont donnés à cœur défendant. Dr Raoult dans ses recherches a trouvé que la chloroquine pouvait guérir la maladie. Sa proposition a été aussitôt combattue par l’intelligence médicale et scientifique mondiale, avant d’être expérimentée par certains pays à l’instar des USA et même au Cameroun.


Dans le cadre de ses recherches liées à la médecine ortho-moléculaire, Dr Charles Hopson lui également a trouvé l’antidote qui est devenu le rempart de nos nombreux patients et familles faute de mieux. Le problème qui se pose aujourd’hui c’est que le produit dénommé « STOP Coronavirus »et son
promoteur sont combattus par des médias occidentaux qui seraient à solde de certaines firmes pharmaceutiques mondiales non encore dévoilées. Dr
Charles Hopson fait l’objet de nombreux attaques qui visent à discréditer sa qualité de médecin, et par ricochet la qualité thérapeutique du produit qu’il vient de mettre sur le marché et fais recette dans de nombreuses officines. Le messager est allé à sa rencontre. Il nous déroule ici les contours de cette cabale contre sa personne.

Il nous est revenu que dans le cadre de vos recherches en vue de combattre la pandémie du Coronavirus avec votre produit « Stop Coronavirus », vous êtes depuis un certain temps victime des attaques de la part de certains médias internationaux : de quoi s’agit-il exactement ?


En effet, depuis qu’un certain nombre d’articles a paru dans les journaux à mon sujet et au sujet de mes produits thérapeutiques, j’ai commencé à recevoir des menaces venant de certains médias occidentaux. Maintenant c’est une campagne ouverte qui a été lancée contre ma personne, et qui est initiée à partir des réseaux sociaux de la part de certains compatriotes qui s’attaquent à moi pour quelle raison je ne saurais le dire. En ce qui me concerne, je suis là pour donner de l’espoir aux malades et mon combat c’est de trouver des solutions locales à cette pandémie. Je ne sais pas ce
qu’ils gagnent en s’attaquant à ma personne. Mais quelque part j’ai le sentiment qu’ils sont financés par certaines firmes pharmaceutiques étrangères parce que leur objectif c’est de me réduire au silence et laisser ainsi les gens mourir.

Vous venez de recevoir un message du Monde Afrique qui vous parle en ces termes : « Charles Hopson, la guerre de l’information fait ravage ! Communiquez avec intelligence et pertinence sur vos solutions locales car les officines médiatiques internationales ne vous feront pas de cadeaux… A bon Entendeur Salut ! Professionnalisez votre discours ». Comment décodez-vous ce message ?


Tout à fait ! Après avoir lu ce message j’ai commencé à recevoir des attaques par médias interposés. C’était comme issu d’une coordination, et le premier message était un avertissement comme pour me dire « si vous ne vous organisez pas, on va vous dire ce que vous valez ». En ce qui me concerne, je me pose la question de savoir pourquoi ce journal s’intéresse à ce que je fais ; j’ai fait le même constat avec un autre média français qui m’a appelé, France 24 pour ne pas le nommer, et qui ont demandé à venir m’interviewer et ont insisté à visiter mon laboratoire, regarder mes plantes
et voir ce que j’utilise pour mes produits.

Ce à quoi j’ai opposé un refus naturel, leur disant que c’était chose impossible de leur donner l’occasion de découvrir mes secrets. Bien après cela, c’est une série d’attaques que j’ai commencé à recevoir, des attaques où ils remettent en question ma qualification de médecin et raconte des histoires à mon sujet. Or tout le monde sait que je ne suis pas nouveau dans les recherches pharmaceutiques. J’ai travaillé dans le cadre du virus Ebola, j’ai travaillé dans le cadre du Vih/Sida, j’ai travaillé sur différents types de cancer et bien d’autres maladies ordinaires telle le paludisme. Mes recherches sont documentées et elles sont présentées à l’Oms.


C’est quoi cette affaire avec l’artiste musicien petit Pays ? Il y a quelque temps vous avez posé avec l’homme sur Facebook et on a eu le sentiment qu’il était mordu par vos produits. Mais alors que s’est-il passé par la suite. Une autre cabale contre votre personne ?

L’artiste musicien Petit pays, je le considère comme un compatriote et un frère. Il est l’une des premières personnes qui s’est intéressée à mes produits. Il a été d’ailleurs d’un appui important dans la promotion de mes produits, jusqu’au moment où les ragots commencent à parvenir à ses oreilles, disant que j’utilise ses images partout où je me balade dans le but de vendre mes produits. Ayant été au courant de ces ragots contre ma personne, je suis allé vers lui et je lui ai parlé comme un frère et il m’a écouté, nous avons fumé le calumet de la paix. Entre Petit Pays et moi, il n’y a aucun problème. Ce sont les ragots qui ont voulu nous séparer mais manifestement ils n’ont pas réussi leur coup puisque Petit Pays m’a répondu de façon conviviale et amicale. Ce problème survient justement au même moment où je vous fais part de cette cabale qui est montée contre ma personne. Des gens sont allés jusqu’à dire que Petit Pays m’a éconduit de sa domicile. Vous voyez jusqu’où des personnes peuvent aller pour vous dénigrer… Et je voudrais que ce soit clair pour tout le monde : Petit Pays et moi avons de bons rapports et n’importe qui peut aller le vérifier.


Est-ce que vous vous sentez intimidé par cette campagne de déstabilisation contre votre personne ?
Je ne sens aucunement intimidé par quelle que cabale que ce soit. Ce que je défens est basée sur des faits scientifiques. Si des gens veulent me défier, qu’ils viennent on en discute sur les faits. Tout ce que je fais est scientifiquement documenté. Je demande à ces gens de cesser de s’attaquer à ma personne et de m’apporter les preuves scientifiques qui contredisent les résultats de mes recherches. Je les invite à un débat scientifique au lieu de verser dans les ragots et la calomnie.

Etes-vous membres d’une organisation de médecins ou des guérisseurs traditionnels ? Car vous le savez mieux que moi, l’appartenance à un groupe à ceci de bénéfique que cela vous apporte une quelconque protection. Est-ce vous y avez pensé ou alors vous faites cavalier solitaire ?

Au Cameroun je suis membre de deux organisations des paires ; par ailleursje suis enregistré au ministère de la recherche scientifique, je suis connu à l’IMPM, puis je suis membre de l’association des médecins ortho-moléculaires des Etats-Unis. Pour le moment je ne voudrais pas rentrer dans les détails et venter mes mérites et capacités. Le moment venu je leur montrerai de quoi je suis capable. Par ailleurs mes produits qui sont le fruit de mes recherches, sont déposés au MINRESI comme je vous le disais tantôt et je n’ai pas de souci à me faire ce sujet. Je n’exerce pas dans la
clandestinité. Je suis connu des institutions et diplômé des Universités américaines où je fus enseigné par le Docteur Linus Pauling, Deux fois prix Nobel de la médecine moléculaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter