Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 17Article 521245

General News of Wednesday, 17 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Tragédie aux USA: le message fort de Alice Sadio, très touchée par le drame


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La tragédie du couple camerounais aux USA continue de secouer la toile et soulève la question des rites traditionnels et la tolérance dans le couple. Alice Sadio se dit meurtrie par ce drame qui rend orphelins trois enfants. Elle accuse l'entourage du couple qui l'a laissé sombrer dans l'abîme. Elle a appelle la diaspora camerounaise à se protéger, à se soutenir au dela des carcans politiques

Voici le message de Alice Sadio
1- Mes Condoléances emues aux familles nuclaires des défunts et beaucoup de courage aux orphelins brutalement abandonnés par leurs parents à leur triste sort.

2- C'est le Cameroun perd ainsi deux de ses valeureux enfants, tombés sur le front des vissicitudes, de la rudesse de ces sociétés modernes où l'argent, l'orgueil et l'indifférence règnent en maîtres, bouleversant à notre insue l'échelle de valeurs que nous ont inculqués nos aïeux, nos traditions kemites.

3- On ne tue pas pour des biens matériels. Tout comme on ne regarde pas indifférent son prochain sombrer dans l'abîme de la dépression au point de devenir un tueur-suicidaire sans lever le petit doigt.

4- Autant sieur Takam est coupable d'avoir ôté la vie et de s'être ôté la vie, au mépris de l'équilibre psychologique de leur progéniture.

5- Autant tous ceux qui ont connus et aimé ce couple sont coupables de ne leur avoir pas prêté toute l'attention que requérait leur cas aufins de prévenir l'irréparable.

6- Je Suggère à la diaspora camerounaise et au consulat de créer des cercles de soutien mutuel, d'encadrement psychologique et d'assistance à ceux des compatriotes que le système a laissé sur le pavé sans secours et sans recours.

ET PAR DELÀ LA TRAGÉDIE DES TAKAM...

7- Notre diaspora est un groupe social dont beaucoup sont profondement meurtries eu égard aux comportements parfois décalés qui nous ont été donnés à observer jusqu'ici. Ces comportements a-sociaux cachent parfois un appel à l'aide que nous refusons d'entendre.

8- Déconnectés qu'ils/elles sont de leurs familles nucléaires restées au pays, familles nucléaires dont le rapport à eux se resume souvent l'égrenage du chapelet des misères locales, des besoins urgents, des demandes d'aides financières d'une jeunesse, des parents et grand-parents eux-mêmes pris dans l'étau d'un système dictatorial qui leur a tout pris...


9- Dans leurs rapports à notre diaspora, nos "familles africaines" restées au pays et bercées par le mirage du pays des blancs où l'argent tombe du ciel oublient souvent de s'enquérir de que qu'ils endurent. Le racisme ambiant, le regard non fraternel des pays d'accueil, leurs déboires existentielles, leurs mal-être soigneusement dissimulés pour entretenir le rêve du "pays des blancs" où tout baigne. UN CERCLE VICIEUX EN SOMME qui broie à petit feu nos compatriotes vivant à l'étranger.

10- La rage dont ils font montre dans les manifestations pour faire tomber ce régime est en soi un SOS, un appel à l'aide que nous refusons de decrypter, nous les adeptes de la politique de l'autruche...

11- Des signaux de désespoir, nos frères et sœurs de la diaspora nous les envoient assez souvent (en brûlant le drapeau, saccageant les ambassades, se déshabillant en public, tentant de s'immoler, etc.) pour nous dire " nous avons besoin de notre chez nous. Nous volons rentrer à la maison. Vous nous manquez, nous n'allons pas si bien que ça ici "...en vain.

12- Puisse ce drame nous servir donc de tremplin de réflexion par delà les carcans partisans. Puisse la mort des Takam nous emmener à mettre sur la table les problématiques de fond et à les adresser avec doigté.

13- Il y'a urgence de relâcher la pression de la misère galopante entretenue par la prevarication locale, la saignée économique, l'érection d'une société de classes... sur la diaspora. Cette jeunesse désemparée nous exhorte à réflechir sincèrement sur les voies et moyens d'un changement politique, social et économique qui rassure notre jeunesse et entretienne l'espoir de lendemains meilleurs.

14- Nous aurons besoin de cette diaspora pour construire le Cameroun de demain. Et la pertinence de son apport dépendra de son équilibre psychologique ainsi que de la bonne santé mentale de nos petits enfants dont ils ont la charge.

Ceci est un plaidoyer pour qu'ensemble, nous sauvions le substrat qui est au fondement de la conscience collective, de la culture, de la civilisation africaine.

Tu n'ôteras et tu t'ôteras point la vie. Car le souffle de vie ne t'appartient pas.

Puissent les dieux de nos ancêtres accueillir leurs âmes...

Alice Sadio, Une citoyenne meurtrie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter