Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 20Article 609124

Actualités of Tuesday, 20 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Trafic d’influence, provocation, incivisme ; un cadre du Rdpc déshabille Nourane Foster

L'immunité parlementaire consiste à préserver les membres du Parlement L'immunité parlementaire consiste à préserver les membres du Parlement

Nourane Foster député du Pcrn a été agressée par des policiers alors qu’elle se rendait à Foumban.

Pour Mani Anicet cadre du Rdpc, la député du Pcrn est coupable d’irresponsabilité et de non-respect de l’autorité de l’Etat.

Selon lui, l'immunité parlementaire consiste à préserver les membres du Parlement de toutes poursuites judiciaires intempestives et injustifiées.

L’actualité meuble les réseaux sociaux ce 20 juillet 2021. Alors que la député du Pcrn Nourane Foster se rendait à Foumban pour fêter en compagnie des siens, elle a été prise à partie par certains policiers. Si certains ont immédiatement exigé des sanctions contre les policiers, Mani Anicet cadre du Rdpc pense que c’est la député qui est coupable d’irresponsabilité. « L’immunité parlementaire n'est pas un droit à l'irresponsabilité ou un laisser-faire », lance le militant du Rdpc. Selon lui, « le but essentiel de l'immunité parlementaire consiste à préserver les membres du Parlement de toutes poursuites judiciaires intempestives et injustifiées dans le cadre de leurs fonctions et prises de paroles dans l'hémicycle. Il n'est jamais question d'impunité dans le cadre de la vie privée où le parlementaire se doit de respecter la loi, l'autorité et l'État comme tout citoyen. Les immunités dont bénéficient députés et sénateurs visent donc à ce que leurs travaux ne soient pas entravés par les citoyens, et indirectement par les juges, mais également par le Gouvernement », précise-t-il. Comme pour dire que la député s’est livrée à l’incivisme dans le cadre de sa vie privée et non en tant que parlementaire et devrait faire face à la loi.

Les faits.

Selon un audio dont Camerounweb tient la bande, la député du Pcrn a tout simplement fait preuve d’arrogance en évitant d’emprunter toutes les possibilités de contournement qui s’exposaient à elle. Selon un témoin qui selon certains aveux est un élément de la police judiciaire. Au moins 10 voies de contournement s’offraient à la député pour se rendre dans le Noun, mais celle-ci n’a pas voulu les emprunter. C’est ce qui est à l’origine de l’incident observé ce jour.

Rejoignez notre newsletter!