Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581176

General News of Friday, 19 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Traffic d'armes au Cameroun: de graves révélations accablent Martin Mbarga Nguélé

Le délégué général de la Police camerounaise cité dans une salle affaire de traffic d'armes au Cameroun. Et c'est un officier de l'armée qui livre ce secret sur Mbarga Nguélé envers qui il porte ces 'graves' accusations.

L'officier qui requiert l'anonymat, a adressé une lettre au président Biya avec preuves à l'appui. Dans les vidéos ci-dessous, Patrice Nouma livre les dessous de ces accusations contre Mbarga Nguélé.








Qui est réellement Martin Mbarga Nguélé



Né le 1er juillet 1932 à Mengueme Bane, petit village situé dans l’arrondissement de Nkolmetet, département du Nyong et So’o, région du Centre, MBARGA NGUELE est l’un des responsables de la Police camerounaise à avoir gravi toutes les marches de « l’étage Police ».

Il débute sa carrière professionnelle à l’âge de 19 ans, en qualité d’Inspecteur de Police à Douala et y est successivement Commissaire du 1er Arrondissement, en 1951 et Commissaire du 2ème de 1961 à 1963. En 1964, il est nommé Commissaire Spécial de la ville de Yaoundé, poste qu’il occupe jusqu’en 1966. Il est ensuite nommé Chef de la Brigade Provinciale de la Police Judiciaire du Centre-Sud. En 1967, il devient Commissaire Central de Yaoundé, cumulativement avec ses fonctions de Chef de service Provincial de la Sûreté Nationale du Centre. De 1976 à 1982, il est Directeur des Renseignements généraux. Par la suite, il est nommé Chargé d’Etudes à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale.

Il devient Délégué Général à la Sûreté Nationale en août 1983. Il quittera ce poste en 1984, pour aller assumer les fonctions d’Ambassadeur du Cameroun au Zaïre. Après avoir passé 19 ans comme Ambassadeur du Cameroun au Brésil, il est muté en Espagne le 11 mars 2010. Cumulativement, le 31 août 2010, il est nommé pour la deuxième fois Délégué Général à la Sûreté Nationale. Depuis son installation il entend « ne rien laisser au hasard pour que la Police redevienne ce qu’elle doit être, quel que soit le temps que cela prendra ».

Entrainé par Amougou Belinga dans un scandale
En juillet 2020, Martin Mbarga Nguele a été mêlé à un scandale de messages téléphoniques en rapport avec le PDG de Vision 4, Amougou Belinga. Le DG de la sureté était accusé de vouloir faire couler le puissant parton des médias Amougou Belinga. « J’avais quelques informations à partager avec vous, notamment au sujet de Martin Mbarga Nguele qui certainement fait partie des pourfendeurs de Jean-Pierre Amougou Belinga, mais qui serait mêlé à une affaire qu’ils auraient traitée côté de la Guinée Équatoriale à hauteur de 15 milliards de FCFA. Mais Martin Mbarga Nguélé n’a pas été content de la part qui lui a été donnée. Et du coup, il a décidé de faire la peau à Jean-Pierre Amougou Belinga. C’est pourquoi beaucoup de cabales sont montées de son côté pour faire tomber le magnat de la presse au Cameroun », révélait un téléspectateur au téléphone sur le plateau de Club d’Élites présenté par Jean-Jacques Zé.

Malgré touts les scandales qui auront jonchés sa carrière, ce dernier aura été celui qui fera couler beaucoup plus d’encre, puisque Mbarga Nguele sera au centre d’un véritable lynchage médiatique et sur les réseaux sociaux. Véxé, le DG de la sureté nationale décidera plus tard de retirer à Amougou Belinga les 13 policiers affectés à la protection du Groupe l’Anecdote. Une affaire qui va marquer la fin d’une amitié entre frères Betis.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter