Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 23Article 515197

General News of Saturday, 23 May 2020

Source: Mediatude

Tour de Paul Biya à Yaoundé: le tweet qui coûte les yeux de la tête à Denis Nkwebo

Le journaliste Denis Nkwebo Le journaliste Denis Nkwebo


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis hier, le journaliste camerounais Denis Nkwebo est au centre d'une polémique après une publication sur Twitter et Facebook dans laquelle il parlait du "tour de ville" du président de la République. "Paul Biya a fait le tour de Yaoundé ce matin. Les opposants pentecôtistes ont rendu un type plutôt populaire après 38 ans de pouvoir" a t-il écrit. Les trolls qui n'ont pas compris le sens de cette publication sont vite allés en besogne en l'attaquant de toute part au point de mettre en doute son professionnalisme.

En effet, le tweet voulait tout simplement dire le contraire de ce que beaucoup ont compris. En littérature, ça s'appelle l'antiphrase. C'est une figure de style qui consiste à employer par ironie ou par euphémisme un mot, une phrase dans un sens contraire à sa véritable signification. Un autre exemple pour mieux vous faire comprendre cette figure de style, on peut dire " C'est malin ! " pour signifier au contraire que c'est complètement idiot.

Ceux qui suivent Denis Nkwebo sur les réseaux savent qu'il aime utiliser des figures de style d'opposition. Souvenez-vous quand les agitateurs de la toile avaient annoncé une prétendue interdiction d'accès du président Paul Biya et quelques personnalités du gouvernement aux Etats Unis, Denis Nkwebo avait ironisé quelques jours sur la toile en écrivant "Donald Trump interdit d'accès au Cameroun, source: FBI".

Tout récemment après l'échange entre l'activiste Calibi Calibro et le président Français Emmanuel Macron au cours duquel ce dernier avait promis de mettre la pression sur le Chef de l'État camerounais en vue d'obtenir la libération de certains détenus politiques, Dénis Nkwebo écrivait quelques jours plus tard "Etoudi refuse de prendre l'appel de Macron". Ces publications ne se comprennent pas au premier sens. Elles amènent à pousser la réflexion plus loin. Ce que beaucoup ne font pas.

Comprendre les textes d'un professionnel comme Denis Nkwebo (le protecteur des journalistes) nécessite une ouverture d'esprit et un peu de réflexion. Ce ne serait pas mal de se mettre à l'école des figures de style, si vous suivez le Président du SNJC. Apprendre nous libère.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter