Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 15Article 589714

General News of Thursday, 15 April 2021

Source: 237actu.com

Tirs groupés: les journaux réputés proches du régime se déchaînent sur Remy Ngono

Les Tirs groupés des journaux réputés proches du régime de Yaoundé s’abattent sur J.Remy Ngono.

Après L’Indépendant de Max Panjo, voici venu le tour de Info Matin, le journal de Dieudonné Mveng, de lancer un missile épistolaire sur l’ancien chef de chaîne de radio Siantou. Tous ces tabloïds ont la même rhétorique, vouer aux gémonies le grand activiste pourfendeur du régime de Paul Biya, aujourd’hui installé en hexagone.



Comme L’Indépendant, le journal Info Matin, croit, dans un article au vitriol, faire des révélations sur J.Remy Ngono qu’il présente comme un « homosexuel ».

237actu.com propose à ses lecteurs cet article à charge du jouranl Info Matin contre le journaliste de RFI.

La tapette J. Remy Ngono est priée de prendre un congé "sodomie". Les médecins sont formels. Pas de relations anales pendant 12 mois. Voire plus. Le temps pour son "rectum de se refermer". Selon des sources introduites, une tristesse déformait le visage décapé de ce patient, pas comme les autres, après le verdict des hommes en blouse blanche. C'est le cœur meurtri qu'il a regagné chez lui après 4 jours d'observation.

Pour qu'on en arrive-là, raconte un chirurgien, il faut que le patient ait été l'objet d'une sodomie intense, répétée et brutale. On comprend dès lors la hargne malveillante de ce disciple ardent de "l'anustocratie" contre les autorités camerounaises en général et le président Biya en particulier.

En effet, le régime de Yaoundé qu'il combat à coups de déformations éhontées de la réalité et de dénigrements enfantins, refuse sec de légaliser l'homosexualité. Pour vivre sa perversion sexuelle sans risque de se retrouver derrière les barreaux, le sieur Remy Ngono a dû s'enfuir à Paris "Le mensonge étant une seconde nature chez luin il n'a de cesse de raconter à qui veut l'entendre qu'il a fait l'objet de persécutions physiques et morale dans son pays en raison de ses opinions politiques. Or, la liberté d'opinion est une réalité au Cameroun comme en témoignent la pluralité des journaux et les débats contradictoires que diffusent à longueur de journées les chaines de radio et de télévision de la place. Salir son pays dans le dessein d'obtenir en France un statut d'exilé politique, c'est pitoyable", condamne Paul Elong, universitaire. Cependant, dans les milieux africains à Paris, et même au-delà, l'homosexualité du sieur Remy Ngono est un secret de polichinelle. D'aucuns ricanent à son passage. "J. Remy Ngono doit avoir le feu aux fesses. C'est pratiquement tous les jours qu'il est tabassé en pleine ruue par un de ses nombreux maris. Je lui conseille de prendre des cours de Karaté ou d'aller se plaindre auprès des associations qui défendent les droits des femmes battues", raille Alain Kamni, architecte camerounais établi en France.

"Mme Remy Ngono" comme on le surnomme va-t-il suivre les conseils de son compatriote? Wait and see. Une chose est certaine, il ne pourra que dicilement ignorer le veto de ses médecins. Sinon même les couches qu'il porte acutellement à en croire ses amants enclins à tout déballer à la moindre crise sentimentale ne pourraient plus retenir les logorrhées fécales. Son épouse 'une certaine France Marice Ngono) après avoir découvert qu'elle s'est mariée à une "femme" déserterait davantage le foyer conjugal afin de prendre du bon temps avec un autre homme. Un vrai cette fois-ci!