Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 24Article 522658

General News of Wednesday, 24 June 2020

Source: 237online.com

Testament de Victor Fotso: voici les dernières volontés du patriarche


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

48h après l’inhumation du milliardaire et défunt maire de la commune de Pete Bandjoun, les noms de l’administratrice principale des biens ainsi que celui du successeur ont été dévoilés.

Une séquence qui vient clore la procédure de transition au sein de cette famille en quête de paix malgré les vents contraires. C’est à Pascal Damien Fotso Ngappe que revient le trône de la dynastie Fotso. Ainsi en a décidé son défunt père conduit à sa dernière demeure samedi 20 juin dernier à Bandjoun. Avant de pousser son dernier soupir le 19 mars 2020 à Paris, Victor Fotso a choisi de confier cette lourde responsabilité au fils de sa quatrième épouse par ailleurs frère cadet de Laure Njitap Fotso et de madame le maire Nicky Love Maptue Fotso.

La fumée blanche s’est échappée de l’imposante et luxueuse résidence de l’illustre disparu au quartier Mbouo, au terme d’un conseil de famille auquel prenait part une bonne brochette de fils et de filles Fotso. Pour l’occasion, c’est le cabinet de Me Rose Guemdjo Kouam, notaire à la Cour d’appel de Bafoussam, assisté par un notaire de Bandjoun et un autre venu de Yaoundé, qui s’est chargé de délivrer le contenu du testament du défunt dont l’une des dernières volontés reste le déroulement sans anicroches de sa succession.

A 26 ans sonnés, le jeune Fotso Ngappe est donc « successeur coutumier et traditionnel » de cette grande famille réputée pour sa puissance économique et un succès certain dans le monde des affaires au Cameroun et en Afrique. Etudiant au Canada, ses frères et sœurs disent de lui qu’il a hérité de son défunt géniteur, sa sagesse et son tempérament de conciliateur. Sa maturité manifestée avec précocité, sa fidélité et sa loyauté envers le patriarche sont entre autres qualités qui auraient misé en sa faveur. Lui qui a grandi à Bandjoun auprès de son père et de sa famille, inscrit à l’école des us et coutumes de la tradition Bamiléké, avant de s’envoler pour l’étranger.


Non aux querelles


Savait-il qu’il serait l’élu ? Pas si sûr. Du moment où beaucoup voyaient assis sur le trône, l’un des fils de la première épouse du défunt maire de Pète Bandjoun. Des pronostics que certains clans ont même expressément ventilés dans l’attente du dévoilement du nom de l’heureux élu. Qu’à cela ne tienne, Fotso Victor qui a misé sur la jeunesse plutôt que sur l’expérience, attend du successeur qu’il veille sur cette grande famille comme lui il l’a fait de son vivant.

Il devra savoir gérer, outre les contraintes, les rivalités légitimes ou non, les attentes des membres de la famille et être complice avec Laure Fotso épouse Njitap qui a été désignée administratrice principale des biens. Fille de confiance et très aimée par son paternel, elle sera entourée pour mener à bien cette lourde et délicate fonction, de trois administrateurs adjoints que sont Pascal Damien Fotso Ngappe, Fotso Marcel Florian, 28 ans, diplômé en Comptabilité aux Etats-Unis et Fotso Kuate Jonathan, 24 ans, étudiant dans une université privée à Yaoundé. Ainsi donc, après trois mois à la morgue et les intrigues vaines qui ont entouré sa succession, Fô Niapgouong peut prétendre à un repos mérité dans son Bandjoun natal.


Une paix conditionnée par l’espoir de voir sa progéniture et ses proches taire les querelles qui ont émergé depuis le décès du fondateur de cette dynastie. Travailleur infatigable, homme d’affaires, capitaine d’industries, baron de la politique, militant de la première heure au Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et non moins ami du président de la République, ce guide a tiré sa révérence en émettant le vœu que l’empire qu’il a bâti lui survive et que ses fils et filles prêchent par le bon exemple.


Motion de soutien


C’est dire que les initiateurs du procès autour de sa succession et autres agitateurs qui étaient prêts à tout pour saquer la cérémonie d’inhumation de samedi dernier en multipliant des allers-retours dans les tribunaux sont hors-jeu et devaient être conscients du manque de confiance du patriarche à leur endroit. Coup de tonnerre ! Lorsque nous mettions sous presse, de sources bien introduites rapportaient le souhait de Laure Fotso, épouse Njitap de « se retirer pour prendre soin de sa famille après tous les sacrifices consentis ces dernières années pour prendre soin de son père ». Dans la foulée, l’on apprend que la majorité des membres de la famille Fotso prépare une motion de soutien afin de lui faire changer d’avis. En effet, durant ces dernières années, l’épouse de l’ancien Lion indomptable Gérémi Sorel Njitap, plébiscitée par le patriarche, aura prouvé sa loyauté et son sens du rassemblement aux côtés de son défunt père. A suivre !!!

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter