Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 06Article 586756

General News of Tuesday, 6 April 2021

Source: Cameroon Info

Test covi-19 au Cameroun : le parcours de combattant

Les équipes de dépistage ont un nombre précis de personnes à recevoir par jour. Au-delà du nombre, les autres candidats au dépistage doivent revenir le lendemain.

La pandémie du Coronavirus ne cesse de faire des victimes au Cameroun comme partout dans le monde. Malgré cette situation, parvenir à se faire dépister au Cameroun reste une véritable épreuve. «Pour plusieurs, effectuer le test Covid-19 est un parcours du combattant. D’abord parce que les centres agréés ne sont pas connus par tous et lesdits centres n’acceptent pas plus de 100 personnes à dépister par jour», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 6 avril 2021.

Par exemple à l’hôpital de district de Biyem-Assi, c’est à l’angle droit de l’esplanade de la mairie de Yaoundé VI que cet hôpital a installé ses quartiers pour les dépistages de Covid-19 depuis quelques mois. Le reporter du journal raconte que le 5 avril dernier, une longue file d’attente attire l’attention. Hommes, femmes et enfants, paperasse en main sont agglutinés non loin de la tente installée à l’occasion. Quelques minutes après, une autre bande de jeunes rejoint la foule. Au moment de s’aligner, ils sont tout de suite interpellés par un homme qui supervise l’activité. Après quelques minutes d’échanges avec lui, la bande quitte les lieux.

L’un des jeunes explique au reporter que: «on nous explique qu’ici, on reçoit 100 personnes par jour. La liste est déjà pleine. Il faut être là le matin de bonne heure pour avoir la chance d’être parmi les personnes à tester».

Dans les rangs, une chanceuse explique que: «c’est la première fois que je passe par cette épreuve. Je ne savais même pas où me rendre pour me faire dépister. J’ai perdu ma sœur la semaine dernière des suites de Covid-19, c’est moi qui étais son garde-malade. C’est lorsqu’elle est morte qu’on a su de quoi elle souffrait. Je suis inquiète depuis lors à cause de mes problèmes cardiaques. C’est pourquoi j’aimerais savoir quel est mon état de santé pour pouvoir commencer à me soigner au cas où je suis testée positive», peut-on lire.

Notre confrère note que l’ambiance est pareille au Palais polyvalent des sports. «À 9h, une longue file s’est déjà formée, une liste de présence a même déjà été établie, mais l’équipe médicale n’est pas encore sur les lieux», lit-on. A l’hôpital central de Yaoundé, c’est moins de 100 personnes qu’on reçoit par jour pour faire le test covid-19.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter