Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 18Article 542701

General News of Friday, 18 September 2020

Source: camer

Tensions au RDPC: les jeunes du Dja et Lobo accusent les vieux de s'accaparer des postes

C’est de nouveau la tension dans le Dja et Lobo entre les élites et les jeunes. Ces derniers accusent les vieux de prendre l’entier contrôle des régionales et de marginaliser les jeunes. Plus graves, ils soulignent qu’il s’agit d’un réseau de copains qui cherchent à se maintenir aux affaires sans préparer la relève.

Cette colère a été matérialisée par Jérôme Ekoto, président « des jeunes abandonnés » de l’arrondissement du Dja et Lobo qui dans une correspondance adressée aux élites écrit :

« Monsieur le chef de la commission départementale de supervision des investitures pour le Dja et Lobo, Mesdames et Messieurs les candidats à l’investiture, chères autorités traditionnelles, Mesdames et Messieurs,

Nous sommes rendus aujourd’hui à une étape cruciale du processus de décentralisation dont le parachèvement sera marqué par la mise en place des conseils régionaux. Cette instance qui deviendra la plaque tournante du développement de notre région revêt un caractère stratégique et dynamique pour la marche vers l’émergence tant souhaitée par le président de la république.



Le processus de sélection des candidatures qui vient d’être lancé devra aboutir à la mise en place d’une liste non seulement consensuelle mais également porteuse d’espoir pour nos communautés de par la qualité des personnalités qui en feront partie.

Le conseil régional n’étant pas une maison de retraite, il est primordial d’éviter de refaire les erreurs du passé. N’en faisons pas un refuge d’anciens SG, anciens ministres, anciens Directeurs Généraux ou anciens TPG à la retraite et en manque de légitimité.

Nous avons malheureusement été surpris de constater que sur la table de la commission se trouve les candidatures des personnages du genre :

Ancien SG AN, ancien MINAT
Ancien Directeurs d’administration centrale
Ancien TPG et autres.
Nous ne pouvons continuellement nous livrer à de tels pratiques en pensant que (comme toujours) les choses passeront en perte et profit comme lettre à la poste.
Quant est-il des jeunes ? Des femmes ? Des personnes handicapées ?
Quels quotas seront réservés à cette tranche de la population ?
Non non pas ça ! Plus ça !
Nous ne pouvons accepter cette autre forfaiture qui à coup sûr viendra plomber les efforts du président de la république pour une région du sud forte et prospère dans le processus de construction nationale.
Le Dja et Lobo doit être bien et mieux représenté, et ce qui se trame actuellement est loin de servir les intérêts de la communauté bien au contraire.
Le Cameroun nous regarde, soyons présentable à ces yeux. »

Voici ceux qui ont été choisis à Meyomessala:

Canton Messok: MEBA'A Catherine
Canton Libii : Enam Enam Samson
Canton Tekmo : AKO'O René
Canton Yenvamyasemen : EBONGO Aboutou Albert
représentant des chefs traditionnels : SM Afane Ze Daniel qui conduira d'ailleurs la liste départementale des chefs traditionnels du DJA et LOBO

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter