Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 19Article 521599

General News of Friday, 19 June 2020

Source: abkradio.com

Tension à la commune de Njombé-Penja : 'je suis prêt à mourir'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

« Il faut dire aux Camerounais que c’est du gagnant gagnant désormais, c’est terminé la récréation. Vous ne pouvez plus prendre de pouzzolane à Njombé-Penja sans que la localité se développe et ma localité ne va plus se contenter de la simple fiscalité »

« Je n’ai pas besoin que les gens viennent m’expliquer ce qui est écrit dans la loi, elle est suffisamment claire. »

« Ces sociétés exploitaient les carrières sur la base d’un contrat établi avec mon prédécesseur sauf qu’au moment de la signature du contrat, il n’avait pas le pouvoir de le faire. Vous ne pouvez pas transférer ce que vous n’avez pas. »

« L’ex maire avait outrepassé ses fonctions au moment de l’attribution de l’exploitation d’où l’annulation et la résiliation (du contrat signé par l’ancien maire), prononcés par le conseil municipal le mois dernier »

« Si le maire s’aperçoit à un moment donné que la police, la gendarmerie est dans la complicité d’exploiter ses carrières, le maire utilise les moyens qui sont les siens. »

« Je suis le seul camerounais qui a déjà battu l’Etat du Cameroun 5 fois en justice »

« Le maire a à sa disposition le service d’hygiène qui peut faire office de police au besoin. Ce n’est pas parce que je m’appelle Pau-Eric KINGUE que les gens musclés ne doivent pas être à mes côtés. »

« Ces gars (exploitants des carrières ) sont des malhonnêtes. J’ai tenu 3 réunions dans mon bureau avec tous ces exploitants de carrières. J’ai demandé à chacun combien de camions ils sortent des carrières par jour pour venir verser 800.000 par mois à la mairie. Certains ont un chiffre d’affaire de 180 millions /mois. Même s’ils ont des charges et qu’ils ne leur reste que 80 millions /mois comment peuvent ils verser 800.000 frs sur les 80 millions tirés de la commune qu’ils viennent piller? »

« Au départ de cette affaire, le délégué des mines du Moungo qui partageait les sites d’extraction aux entreprises privées et particuliers… Alors qu’il est dit que c’est le ministre seul qui est habilité à le faire, d’où vient-il que ce soit un délégué départemental, celui qui est à la plus petite échelle se mette à les brader ? »

Quand c’est le préfet qui protège plutôt le délégué, on est en lieu de se poser la question est ce que le délégué agit de lui même? Un préfet ne peut pas protéger des actes illégaux. Ils sont représentants de la loi et doivent veiller à la stricte application de la loi

« 3 mois auparavant je suis allé voir le préfet pour lui poser le problème que je vis dans ma localité, il m’a dit d’attendre 3 mois et pendant cet intervalle là, il y a eu environ 15 nouveaux exploitants qui se sont ajoutés sur le terrain. »

« La loi a transféré les compétences des substances minérales non concessibles à la commune et les compétences transférées aux communes sont exercées de manières exclusives par le maire. »

« le plus petit exploitant avait un chiffre d’affaires de 180 millions le mois dans une carrière. Cela revient à reverser 722 fcfa le camion de pouzzolane »

« Si la compétence des cimetière nous a été transférée, celle des carrières aussi l’a été dans la même loi. Cette loi est tellement vicieuse qu’elle dit que si maire ne se saisit pas de ses compétences, le ministre qui les lui a transférées les récupère. »

« Je suis le seul camerounais à ce jour depuis que le Cameroun s’appelle Rio Dos Camaroes qui a déjà battu l’Etat du Cameroun 5 fois en justice, que ce soit sur le plan national ou international. »

« Un individu vient faire 180 millions par jour à Njombé-Penja alors que les maisons sont en « calabottes » (ndlr vieilles planches), qu’il n’y a pas d’eau, pas de route, pas électricité? Je leur ai dit maintenant vous allez payer 5 millions par mois à la commune, vu que le plus petit exploitant a 180 millions le mois dans une carrière et cela revient à 722 fcfa le camion de pouzzolane »

« S’il veulent faire le bras de fer, ils vont trouver le bras de fer. Moi j’ai connu pire que ça, j’ai été à Nkondengui, les militaires m’ont fait dormir sur le sol avec les populations. »

« Mon rôle c’est d’arbitrer en tant que maire. Le conseil municipal a dit qu’il ne veut plus de ce type de contrat et moi j’applique la volonté du conseil car vous devez le savoir, tous les maires ont pour patron le conseil municipal. »

« Tout acte administratif, qu’il soit bien pris ou mal pris doit être appliqué de manière obligatoire et immédiate avant qu’il y ait recours. »

« Dans les prochains jours, mes barrières vont être scellées dans les carrières et toute entreprise qui va casser une barrière se verra convoquée en la personne de son directeur général devant le juge pénal. »

« Au nom de mes populations je vais accepter de mourir, mais personne ne prendra plus de carrière ici. »

« S’il veulent faire le bras de fer, ils vont trouver le bras de fer, moi j’ai connu pire que ça, j’ai été à Nkondengui, les militaires m’ont fait dormir à même le sol avec les populations. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter