Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 14Article 567026

General News of Thursday, 14 January 2021

Source: camer

Témoignage d'une 'Victime Directe' du Génocide Bamiléké

Le seul tort de ceux-ci fut d’avoir demandé, à leur tour, leurs libertés et les souverainetés play videoLe seul tort de ceux-ci fut d’avoir demandé, à leur tour, leurs libertés et les souverainetés

Au courant des années 50, c’est-à-dire peu de temps après que des centaines de milliers de soldats Africains, dont faisaient partie des soldats camerounais, soient venus combattre, et sacrifier leurs différentes vies, pour libérer la France de la barbarie Nazis, l’armée Française mena une guerre en Algérie et surtout au Cameroun, en pays Bamiléké et Bassa.

Le seul tort de ceux-ci fut d’avoir demandé, à leur tour, leurs libertés et les souverainetés de leurs terres, exactement à l’image de ce que les Africains venaient d’aider la France à conquérir face à l’Allemagne.

Qui connait le sacrifice du Capitaine Charles Ntchoréré, officier Franco-Gabonais de l’armée française, un peu camerounais car ayant passé une bonne partie de son adolescence à Douala, au Cameroun ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter