Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 07Article 510838

Health News of Thursday, 7 May 2020

Source: investiraucameroun.com

Télémédecine: vers la création d’un Centre de l’économie numérique au Cameroun

Au cours du conseil de cabinet tenu le 30 avril à Yaoundé, le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a proposé la mise en place d’un Centre de développement de l’économie numérique en vue d’accroitre le niveau d’intégration des technologies de l’information et la communication (TIC) dans les pratiques de santé. Concrètement, le Centre devra s’atteler à la production de solutions digitales et des applications «?Made in Cameroon?» de même qu’à l’interconnexion à large échelle des formations sanitaires.

Le Minpostel a expliqué que cette proposition vise à résoudre les contraintes du Cameroun en matière de politique des TIC au service de la santé. Car, indique le membre du gouvernement, le pays est confronté à l’insuffisance des applications locales et des terminaux numériques. Mais le Centre ne pourra pas résoudre tous les problèmes. Il faudra donc continuer à travailler pour résoudre les problèmes de confidentialité liés à l’utilisation des systèmes d’information hospitaliers et l’indisponibilité de l’énergie électrique et d’internet.

D’ailleurs, en dehors de la solution de création d’un Centre numérique, le Minpostel a indiqué que le gouvernement s’est doté d’un Plan stratégique de santé numérique 2020-2024, à l’effet d’accompagner les initiatives en cours, à l’instar du projet Réseau national de télécommunication d’urgence. Par ailleurs, de nombreux ambitieux sont développés dans des startups dans le domaine de la télésanté tels que la consultation en ligne d’un médecin ou de médicaments disponibles en pharmacie et l’analyse des paramètres en matière de cardiologie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter