Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 18Article 597547

General News of Tuesday, 18 May 2021

Source: La Nouvelle n°591

Survie Cameroun : le procureur de la République invité à s'autosaisir

Le procureur de la République invité à s'autosaisir Le procureur de la République invité à s'autosaisir

Pour de nombreux observateurs, il est temps que la justice entre en scène afin que Maurice Kamto et ses partisans s’expliquent sur cette affaire des fonds Covid aux relents d’une vaste manœuvre d’escroquerie.
D epuis quelques années, l’ancien professeur de droit à l’université de Yaoundé est devenu un personnage médiatique de premier plan au Cameroun. notamment depuis l’élection présidentielle de 2018. Personnage héroïque pour certains qui l’encensent au point de s’adonner à une hypertrophie de mots « le tireur de penalty », « le président heulu », « l’opposant le plus redouté par Paul Biya », « l’homme qui va sauver le Cameroun », « le messie tant attendu ». Certains pour résumer cette logorrhée disent simplement « le Prof est très fort ».

Ceux-là, vous l’avez compris sont les partisans de l’homme de Baham. De l’autre côté, aux yeux d’une proportion de camerounais qui ne cesse de croître Maurice Kamto apparait de plus en plus comme un personnage trouble et chaque jour qui passe en ajoute à cette pénombre clair-obscur, mais de plus en plus obscure que claire. Chaque jour nouveau apporte en effet son lot de «découvertes »,son lot de malversations présumées auxquelles l’érudit de Baham serait mêlé.

C’est une véritable hypertrophie de maux. tenez: conflit d’intérêt du temps de son passage au gouvernement, auto-proclamation comme vainqueur de l’élection présidentielle de 2018, organisation des casses des missions diplomatiques à l’étranger, organisation des collectes de fonds non abouties pour l’acquisition d’un bus Mrc, manifestons illégales, défiance des autorités administratives ( mariage de Bibou nissack..). Last but not de least, la fumeuse l’opération survival Ca-meroons



Cette dernière affaire a au moins un double mérite. D’une part, celui de confirmer ce que Paul Eric Kingue de regrettée mémoire révélait déjà au sujet de l’appétence financière, voire la gloutonnerie qui habitent Maurice Kamto. D’autre part les péripéties de cette opération ont don de faire sortir des rangs deux des principaux soutiens du professeur agrégé de droit : le très énigmatique Christian Penda Ekoka pour le volet économique et le très volubile Me Ntimbane Bomo pour la jactance juridique.

Alors que le premier qualifiait de légère l’argutie qui imputait a un bug informatique la distorsion abyssale entre les sommes collectées et celles affichées sur le compte officiel ( 30 0000 euros environ) et portait sur la place publique les tensions – pour dire le moins – profondes entre les deux alliés, le second dans une sortie médiatique comme à son habitude enfonce le clou et révèle un trou de 8 millions d’euros..

Excusez du peu. Cela peut paraître invraisemblable, mais venant de cette personne dont l’aversion pour les autorités de Yaoundé ces dernières années n’est pas feinte, mais parfaitement affichée et assumée et partant sa sympathie pour les opposants et en particulier Maurice Kamto, une telle information devrait être prise au sérieux et susciter davantage d’intérêt. Cette hypertrophie de maux impliquant le Pr Kamto contraste terriblement avec l’atrophie des actions entreprises et ou engagées contre le président du Mrc et ses complices de l’intérieur et de la « diaspora » des vandales et des faussaires de haut vol depuis de longues années au point où ils sont arrivés à penser qu’ils sont intouchable, d’où le zèle et la témérité affichés Plutôt que

d’interpeller et emprisonner au motif qu’ils ont organisé ou tenté une marche dite illégale, plutôt que de mobiliser les deniers et la force publics pour les assigner à résidence, il aurait mieux valu engager des actions au civil et/ou au pénal et sortir du champ politique qui est un véritable piège. En effet on a tôt fait d’assimiler tout individu interpellé lors des manifestations à caractère politique (y compris lorsqu’il s’agit de violation de lois…) à un détenu politique.

L’occasion est idoine avec cette énième affaire pour que l’hypertrophie des maux attribués à Maurice Kamto déclenche du côté des autorités judiciaires une véritable réaction en conformité avec le rôle de la justice qui est celui de veiller à la préservation des biens et les intérêts de tous et de chacun. Et ce, en se penchant véritablement sur le dossier survival cameroons. D’ailleurs Me ntimbane Bomo ne dit rien d’autre que cela. A hypertrophie de maux, hypertrophie d’actions judiciaires. De la sorte, on séparera le bon grain de l’ivraie. on mettra fin à une imposture qui n’a que trop duré. Des individus présentés à hue et dia comme exceptionnels se révèlent souvent au fil du temps comme de véritables malfrats : Stavisky, Bernard Madoff, Jeffrey Epstein

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter