Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 11Article 596578

Actualités of Tuesday, 11 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Survie Cameroon : Benjamin Zebaze détruit Penda Ekoka

'Qui l’a obligé à suivre Kamto dans son combat ?' 'Qui l’a obligé à suivre Kamto dans son combat ?'

• Penda Ekoka est le Burn Out Post électoral

• Penda Ekoka doit démontrer comment Kamto a détourné de l’argent

• Les Djamen, Ekoka, Ntimbane… n’existent que parce que nous leur donnons une tribune pour vomir leur haine mal refoulée


Les voix continuent de s'élever pour dénoncer la démarche du leader du Mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka contre le Prof Maurice Kamto dans la gestion des fonds de l'initiative "Survie Cameroun". La dernière réaction en date est celle du journaliste Benjamin Zebaze qui traite l'ex conseiller de Paul Biya de "Burn Out Post électoral".

Selon notre confrère, Penda Ekoka doit démontrer comment Kamto a détourné ces fonds puis que c'est lui-même qui était en charge de leur gestion. Il compare la situation que vit Maurice Kamto aujourd'hui à celle de Nii John Fru au lendemain de la première élection présidentielle organisée et appelle les Camerounais à une réaction énergique.
"Les Djamen, Ekoka, Ntimbane…n’existent que parce que nous leur donnons une tribune pour vomir leur haine mal refoulée" martèle-t-il.

PENDA EKOKA ET LE BURN OUT POST ÉLECTORAL ?

Les gens qui prenaient Penda Ekoka pour un modèle de probité ne savent plus où se mettre. Ils auraient pourtant dû se poser ces questions dès le départ:
- Pourquoi a-t-il quitté la présidence de la République ?
- Dans quelles conditions?
- De quoi vit-il depuis ce départ ?
- En d’autres termes, « son argent vient d’où » ?
- A-t-il un parent ou un proche qui gagne parfois des marchés publics ?
- A-t-il rencontré un diplomate étranger qui l’a retourné ? Qui lui a promis je ne sais quelle chimère …
Parce que c’est dans la réponse à ces questions que se trouve probablement l’explication de l’attitude indigne de l’intellectuel que Penda Ekoka prétend être.

A moins qu’il ne soit tout simplement victime de ce que j’appellerai le Burn Out Post électoral.

Mon ami le professeur Célestin Tcheho est une espace rare en voie de disparition : il fait partie des Camerounais qui, dans l’ombre, ont œuvré pour l’avènement de la démocratie aux côtés du Dr Adamou Njoya au départ, à "l’Union pour le Changement" par la suite.

Après le « vol de l’élection » de Fru Ndi lors de la première élection présidentielle organisée dans ce pays, nous avons eu une discussion très animée. Il a douché mon enthousiasme juvénile en me faisant remarquer :
« Tu es bien naïf. Les lendemains des élections après un échec sont très difficiles. Tu crois que Fru Ndi sera encore fort lors de la prochaine présidentielle ? Les gens vont se décourager ; d’autres vont rejoindre le camp présidentiel parce qu’ils n’avaient aucune conviction et espéraient juste avoir une place. Ils vont commencer à critiquer Fru Ndi pour se faire remarquer par le pouvoir ».

Vous commencez à y voir un peu clair ? Mais ce qu’on peut tolérer de personnages comme Djamen, Bedzigui... on peut difficilement l’accepter de Penda Ekoka qui a fait rêver de nombreux jeunes.
On découvre là un personnage veule, sans consistance et n’ayant aucune capacité à adopter un geste ou une parole adapté à la situation.

Qui l’a obligé à suivre Kamto dans son combat ? Il n’avait qu’à rester indépendant comme moi et quelques autres, plutôt que d’être au cœur d’une organisation et la contester par la suite tout en réussissant l’exploit de trop dire, sans en dire assez.

Si Kamto a détourné de l’argent, qu’il nous explique comment alors que c’est lui qui contrôlait les décaissements. S’il n’est pas sûr de la qualité des cabinets d’Audit, pourtant des références pour des multinationales, qu’il propose un contre audit.

UNE RÉACTION ÉNERGIQUE S’IMPOSE

Parce que son comportement actuel est quasi criminel. N’eut été le lien étroit unissant Kamto à ses supporter, ce dernier aurait pu être lynché par la foule à cause de soi-disant détournements alors que bien que n’étant pas du MRC, n’étant pas de la garde rapprochée de Kamto, ancien critique virulent de son organisation, je dois reconnaître qu’avec ces audits, sa délégation de signature en faveur de Penda Ekoka, il a fait ce qu’ aucun parti politique n’a fait dans ce pays.

A cause de Penda Ekoka, des Camerounais à l’esprit perturbé comme Me Ntimbane vienne polluer les échanges sur Internet en affirmant de choses qui dépassent l’entendement. Qui peut croire que Survival ait pu collecter plus de 4 milliards de Fcfa comme l’affirme l'avocat en perdition ?
Le malheur est qu’ils arrivent à semer le doute dans les esprits là où une simple contre-expertise aurait été un bon juge de paix.

Il apparaît donc clairement que l’objectif recherché est ailleurs. Surtout quand on se rappelle que le régime cherche toujours ce type d’alliés pour semer la confusion lorsqu’il prépare des coups tordus.

Décidément Penda Ekoka a l’âge de ses artères et nous devons l’empêcher de continuer à faire du mal. Les Djamen, Ekoka, Ntimbane…n’existent que parce que nous leur donnons une tribune pour vomir leur haine mal refoulée : c’est pour cela que je fais les 3 propositions concrètes :
- Maurice Kamto doit devenir un peu moins bien éduqué devant ces imposteurs. Je suis prêt à lui « prêter » un peu de ma mauvaise éducation pour qu’il traite ces gens comme il le mérite ;
- Que nous apportent les échanges avec un individu comme Me Ntimbane Bomo ? Faites cette expérience avec moi et vous verrez que personne ne parlera plus de lui : bloquons le massivement sur les réseaux sociaux ;
- Si dans une semaine, Penda Ekoka n’a pas apporté les preuves de ce qu’il suggère, bloquons-le aussi : de quoi nous est-il utile ?

Ces gens nous font perdre du temps à débattre sur des choses inutiles alors que pendant ce temps, « Paul Biya an his pipo di tchop nomy ».

Benjamin Zebaze

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter