Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 16Article 528007

General News of Thursday, 16 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Surendettement du Cameroun : Richard Bona accuse 'les églises réveillées'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

En commentaire à un article de Jeune Afrique titré: 'Fortement endetté, le Cameroun se régime sec', l'artiste Richard Bona vient de faire un posting que beaucoup de Camerounais vont encore critiquer. Mais entre nous, a-t-il vraiment tord?

'Dans l’attente de la mise en œuvre du dernier programme avec le FMI et de la nouvelle stratégie de développement, toutes deux différées par la crise du Covid-19, l’État n’a eu d’autre choix que d’entamer une cure d’austérité drastique. Le texte donne la mesure de l’impact de la pandémie de Covid-19. Le 3 juin, le président Paul Biya a pris une ordonnance modifiant le budget de 2020. La nouvelle enveloppe s’élève à 4?409 milliards de F CFA (6,7 milliards d’euros), en recul de 542 milliards de F CFA par rapport aux 4?951 milliards actés en décembre 2019. Ce budget initial avait pourtant déjà été sous-évalué, accusant une baisse de plus de 260 milliards de F CFA par rapport à celui de 2019, dans l’attente de l’intégration de nouveaux appuis budgétaires à la suite de la signature annoncée d’un deuxième programme consécutif avec le Fonds monétaire international (FMI). Las?! La pandémie a rebattu les cartes. Le rendez-vous avec le FMI devra attendre. Entre-temps, le pays a reçu 135 milliards de F CFA de l’institution de Bretton Woods pour faire face à la crise. Il programme une somme de 180 milliards de F CFA pour lutter contre le Covid-19 et ses effets socio-économiques', écrit Jeune Afrique dans un article.


La réaction de Richard Bona
'Le colonialisme ne disparaîtra jamais en Afrique francophone. Pour cela, je fais confiance aux nègres indolents. Ils ne se réveillent que pour quémander et mendier. Et à compter d’aujourd’hui je dis BRAVO aux colons qui eux travaillent et réfléchissent tous les jours pour garder cet état de choses. Pendant que les Chupacabras sont dans les églises réveillées à attendre DIEU. ( il est au contrôle)', écrit le bassiste en commentaire de l'article qu'il a publié sur sa page Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter