Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 26Article 465677

General News of Wednesday, 26 June 2019

Source: BaretaNews

Suisse: tout sur les négociations en cours entre Biya et les sécessionnistes

John Mbah Akuroh, chef du Consortium, a déclaré et clarifié les négociations avec la Suisse. Dans une vidéo publique, le responsable du consortium déclare que les discussions en cours en Suisse n'incluent pas seulement les membres du Conseil de libération du sud du Cameroun (SCLC), mais également

1. Représentants du président Sisiku
2. Dr. Samuel Sako Représentants
3. Représentants SCCOP
4. Représentants de la SCAPO
5. Dirigeants et / ou représentants de SCLC

Le groupe du consortium d’Akuroh n’a toutefois jamais envoyé de représentant à la suite de manquements de procédure de la part de l’organisation hôte SWISS. RoA de Gorji Dinka serait également présent pour la mission d’information après avoir déclaré que l’organisation SWISS n’avait pas la capacité de trouver une solution négociée.

Il convient de rappeler que tout cela est en train de paraître après que BaretaNews ait sonné l'alarme de cette décision qui a provoqué plusieurs réactions intenses. Cependant, nous devons réitérer la position que nous avons prise plus tôt tout en sonnant l'alarme

1. Les conférences préparatoires, les ateliers, les bâtiments de capacité, etc. sont toujours bons, mais ils NE DOIVENT PAS inclure les dirigeants eux-mêmes. Ils devraient pouvoir envoyer du personnel junior, etc.
2. Les personnes impliquées doivent informer l'organisation et / ou les gouvernements étrangers impliqués pour la formaliser. Plus rien à cacher
3. Ils doivent insister sur les conditions minimales de base

Ces trois points ont été connus et nous les maintenons au moment où nous écrivons. Il convient de noter que, lors d'une émission en direct sur Facebook le lundi 24 juin, le Dr Samuel Sako a répété qu'il n'était pas en Suisse et qu'il serait uniquement représenté. Il a poursuivi en affirmant qu'il n'était pas un expert et qu'il ne pouvait être impliqué dans aucune négociation future. BaretaNews a déclaré que nos dirigeants ne devraient intervenir qu'à la fin de tout processus.

Restez à l'écoute car nous vous apportons des détails en provenance de Suisse.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter