Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 11Article 572770

Actualités Régionales of Thursday, 11 February 2021

Source: Cameroon Info

Sud-ouest: le Japon offre 53 millions de FCFA pour la rénovation d’une école

Cet important appui financier a été remis par l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Osawa Tsutomu, au président du Catholic Education Secretariat (diocèse de Buea), Michael Mbuwir. C’était en présence du ministre de l’Education de Base, Laurent Serge Etoundi Ngoa.

53 millions de FCFA, c’est le montant offert par l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Osawa Tsutomu, au président du Catholic Education Secretariat - diocèse de Buea, Michael Mbuwir. Présent à cette cérémonie qui s’est déroulée le 8 février 2021 à l’Ambassade du Japon à Yaoundé, le ministre de l’Education de Base, Laurent Serge Etoundi Ngoa.

Cet important appui financier va permettre au Catholic Education Secretariat de rénover une école maternelle et primaire dans le cadre de son projet intitulé «The Project for construction of St. Laetitia catholic Nursery and Primary School in South West Region», renseigne le trihebdomadaire L’Œil du Sahel dans son édition du mercredi 10 février 2021.

Il est question d’améliorer l’environnement d’étude pour les enfants de l’arrondissement de Tiko, dans le département de Fako. D’après le journal, «l’objectif du gouvernement japonais à travers cette œuvre de générosité, est de contribuer aux efforts louables entrepris par le gouvernement camerounais en vue de rétablir le système éducatif en région anglophone».

En effet, depuis le déclenchement de la crise socio-sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, plus de 4500 établissements scolaires ont fermé leurs portes. Certains ont été incendiés par des présumés séparatistes. Selon le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), plus de 800 000 enfants sont privés d’éducation à cause de la guerre civile dans les régions anglophones. De nombreux enseignants et élèves ont été bastonnés, kidnappés et même assassinés.

On se souvient encore de l’attaque barbare survenue à la Mother Francisca International Bilingual School, à Kumba (Sud-Ouest), le 24 octobre 2020. Une attaque qui avait couté la vie à près d’une dizaine d’élèves, tués dans leur salle de classe par des hommes armés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter