Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 08Article 490492

Crime & Punishment of Saturday, 8 February 2020

Source: camerounweb.com

Sud-Ouest: plusieurs maisons incendiées et des civils tués à Ikata


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans les trois ans qui ont suivi la crise anglophone au Cameroun, des maisons dans plus d'une centaine de villages ont été incendiées alors que le gouvernement combattait les séparatistes ambazoniens.

Malgré un dialogue national l'an dernier et un statut spécial promis pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les combats se sont intensifiés faisant plus de trois mille morts, selon Crisis Group.

Suite à la promesse du président Biya à la veille du nouvel an de sévir plus durement contre les combattants ‘ambazoniens’ s’ils ne parviennent pas à déposer les armes, de nombreux autres villages ont été attaqués avec des maisons incendiées et des habitants abattus.

Quelques jours avant les élections de dimanche, un autre raid a été mené à Ikata, Muyuka, dans la région du Sud-Ouest. Plusieurs maisons ont été incendiées et des résidents abattus. Les résidents accusent l’armée.

Une vidéo qui circulent sur les réseaux sociaux montre les quelques résidents qui ont pu fuir pour leur sécurité. La vidéo amateur les montre également pleuré sur leurs pertes alors que des maisons entières ont été perdues.

En plus des actions militaires présumées entreprises dans le village, les habitants d'autres parties des régions anglophones sont également dans la crainte que des coups de feu et des combats à l'arme aient secoué la plupart des villes.

Bien qu'ils soient accusés de ces meurtres et incendies et de nouvelles violations des droits depuis que la crise s'est transformée en conflit armé, les responsables gouvernementaux ont toujours soutenu que les soldats agissent de manière professionnelle et ne nuisent pas à la population locale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter