Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 02Article 545875

General News of Friday, 2 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Succession de Paul Biya: que cache l'agitation de Bayéro Fadil dans le nord?

Après avoir rendu une visite de courtoisie au Gouverneur de la Région du Nord, Représentant personnel du Président de la République dans la Région M. Jean Abaté Edi’i, courant semaine dernière, le membre titulaire du Comité central du Rdpc et Président du Conseil d’administration de l’agence des normes et de la qualité (Anor) Dr Mohamadou Bayero Fadil a rendu une visite au Préfet de la Bénoué Oumarou Haman Wabi. Il était question pour le natif de la Bénoué de faire le point sur la situation socio économique du département. Un sujet sur lequel les deux hommes ont affiché une concordance de points de vue.

Les échanges qui ont duré plus d’une heure d’horloge ont porté essentiellement sur les sujets liés au développement notamment l’élevage bovin, l’agriculture et bien sûr l’éducation et plus précisément l’éducation de la jeune fille. Une opportunité saisit aussi pour évoquer le bon déroulement des dernières consultations électorales notamment les municipales et les législatives qui ont vu le Rdpc rafler pour la première fois depuis 1992, la totalité des 3 mairies de la ville de Garoua.

Et en parlant de Garoua justement, l’occasion était donc très belle pour le Sénateur Suppléant et par ailleurs Président Directeur Général de Mbf Fadil Holding, de rendre une visite de courtoisie au Maire Alioum Garga de Garoua 1er, dont l’imposante bâtisse servant de base se situe à quelques encablures des souvenirs d’enfance du parlementaire : « La célèbre école des garçons de Garoua ou j’ai connu mes débuts dans le monde de l’éducation et où j’ai passé 6 années plutôt excitantes de la SIL à la classe de CM2.

Je me rappellerai toujours de ce parcours fabuleux que j’aimais effectuer à pied de cet endroit à notre domicile parental situé à Bashewre à l’époque » s’est remémoré le Dr Mohamadou Bayero Fadil tout ému.

Une rencontre pleine de convivialité avec celui qui occupe désormais la tête de l’exécutif communal de Garoua 1er. Une double satisfaction pour le membre titulaire du comité central du Rdpc. D’abord celle de rendre visite à un camarade du parti Rdpc, ensuite de faire le constat d’une jeunesse que promeut le Président de la République son Excellence lorsqu’il martèle souvent à l’endroit de celle-ci d’oser, de créer mais surtout de se considérer comme le fer de lance de la Nation. Nul doute que ce message a été bien perçu et intégré dans cette municipalité.

Entre camarades du parti, le message passe vite et la compréhension se fait à demi-mot, aussi bien sur l’organisation que la discipline au sein du Rdpc.
Félicitant le Maire pour la bonne tenue de la cité au niveau de la propreté et de l’hygiène mais surtout pour son implication directe au profit du bien être des populations de Garoua 1, le membre du comité central du Rdpc a attiré l’attention du responsable sur la vigilance à observer face aux vendeurs d’illusions issus des petits partis politiques, surtout ceux qui veulent violer les lois de la République.

À quelques pas de là un autre arrêt, cette fois chez le Sous-préfet Ismaïlou Adama de Garoua 1er. Ici encore, l’entretien fut convivial et plein de compréhension : « C’est extraordinaire quand on rend visite à une autorité administrative surtout à ce niveau. On a l’impression de sortir d’une école ou l’enseignement reste toujours sur la proximité avec les populations et la connaissance parfaite de leur territoire de commandement. L’une des forces de ce pays où les institutions sont ancrées sur des fondations solides » s’est réjoui le Dr Mohamadou Bayero Fadil.

En somme, c’est un après midi très enrichissant mais surtout rempli d’émotion que le Sénateur du Nord vient de vivre en cette journée du 29 Septembre 2020. Évidemment partout où il est passé le Superviseur General de la CGN n’a pas manqué de passer un message sur le respect des institutions de la République et de redoubler de vigilance face aux parties politiques en mal de sensations et qui cherchent à violer les lois de la de notre pays, le Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter