Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 29Article 599239

General News of Saturday, 29 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Succession de Fotso Victor: Nadia adresse une lettre salée à l'avocat Benjamin Sonké

Nadia Fotso, fille du millairdaire Fotso Nadia Fotso, fille du millairdaire Fotso

• Colère de Nafia contre les avocats de son défunt père

• Elle dénonce dans une lettre les attitudes peu orthodoxes de Me Sonké dans la gestion des biens de son père

• Son père Victor Fotsoest décécé il y a un an déjà mais les tensions subsitent toujours dans la famille


C'est un épisode dans l'affaire d'héritage et de succession de Victor Fotso. Une de ses héritières, Nadia Fotso qui soutient que son père a été délaissé avant sa mort, déshabille dans une lettre Maître Benjamin Sonké qu'elle accuse de captation du patrimoine de son défunt père.

Elle ne s'est pas donnée du repos depuis la mort de son père, elle montre au créneau très souvent pour dénoncer les irrégularités qui se déroulent dans sa famille.

«Confrère, il vaut mieux Kamto que Toukam ! C'est une lapalissade nécessaire pour réaffirmer à votre roi et à vous que le pays Bamiléké s'est fondé sur l'excellence qui explique la vitalité et la créativité de ses sociétés qui ont toujours essayé d'être des méritocraties. Lorsqu'on est l'avocat du diable et qu'on lui vend son âme, on assume sa débamilékésation sans user de Fotso pour servir sans aucune dignité Njitap», peut on lire dans sa lettre de trois pages.

Etant elle même avocate basée à New York, Nadia Fotso relève d'énormes manquements dans la prestation de service de son confrère avocat Benjamin Sonke dans la gestion des biens de Victor Fotso.

«Vous avez outrepassé les règles les plus élémentaires de notre profession et violé des valeurs ancestrales sacrées. En participant activement à l'extorsion d'un Patriarche africain, Maître Sonké vous êtes le déshonneur du Barreau du Cameroun, des Grassfields et de notre pays», a-t-elle avec fermeté.

La famille est divisée en factions depuis la mort du patriarche Bandjoun. Victor Fotso est décédé à l'âge à 94 ans alors qu'il a été admis à l’hôpital américain de Paris le 3 mars 2020. Après 16 jours d’hospitalisation, l’ancien maire de Bandjoun décède le 19 mars à 15 h 45 minutes des suites d’une insuffisance cardiaque terminale doublée d’une insuffisance rénale terminale.


Intégralité de la lette de Nadia Fotso


Il vaut mieux Kamto que Toukam : plaidoyer contre la crétinisation des
sociétés bamilékés et camerounaises

Lettre ouverte à Maître Benjamin Sonké
« De l'absence d'éthique naît le chaos social. Du décalage entre le discours et la
pratique, entre le verbe et l'action, naît la confusion. Chacun cache désespérément
quelque chose aux autres, chacun est désespérément l'ennemi de son frère. » James Baldwin

Cher Confrère,

Je vous fais cette lettre pour dénoncer votre rôle dans la
captation du patrimoine de Fotso Victor. Je la rend publique
en espérant qu'elle suscitera suffisamment de questions et
d'émoi pour vous forcer à rendre des comptes. Vous avez
outrepassé les règles les plus élémentaires de notre profession
et violé des valeurs ancestrales sacrées. En participant
activement à l'extorsion d'un Patriarche africain, Maître Sonké
vous êtes le déshonneur du Barreau du Cameroun, des
Grassfields et de notre pays.

Confrère, je suis avec vous impitoyable parce que vous avez
anéanti Fotso à coups de droit et de combines crapuleuses en
usant également de votre ancien statut de député pour
contribuer sans pitié à son vol et son viol. Il était votre client
mais vous étiez avant tout l'avocat personnel d'un de ses
enfants, des sociétés de son époux tout en ayant un mandat de
député de la république du Cameroun. Vous l'avez asservi à
Christelle Nadia Fotso Page 1/3
des fins financières et politiques en exploitant sans merci sa
vieillesse et sa terreur de l'exhibition de sa déchéance. Vous
êtes allé jusqu'à le convaincre qu'il était indispensable
d'attaquer violemment votre frère Baham pour ne pas être
humilié par votre parti et broyé par l'état. En ayant un seul
maître, l'argent, le pacte de confiance qui devait exister avec
mon père a été rompu de la manière la plus indigne possible.
Vous ne fûtes ni loyal ni indépendant. Vous aviez et continué
d'avoir un conflit d'intérêts : soumis à la famille Njitap, vous
vous occupez de la succession Fotso.

Confrère, je déplore chez vous l'absence de toute éthique sans
faire semblant de croire qu'un avocat a l'obligation d'être
moral plutôt que celle de représenter son client et de respecter
notre déontologie. Avec mon père, Maître Sonké, vous vous
êtes trop, tout permis. Comment avez-vous pu réduire Fotso
à Toukam et transformer son empire en dote Njitap ?
Comment le notable Baham que vous êtes, peut-il servir une
médiocrité parricide en crachant sur le crâne, l'histoire et
l'honneur du Dernier Bamiléké ?

Après un tel affront, il est choquant que vous vous soyez
permis de venir à Bandjoun pour piétiner et narguer des
veuves et des orphelins. Votre cliente et vous êtes pourtant
responsables de la petite mort du Chef de notre famille et de
leur appauvrissement.

Confrère, parce que vous faites du droit comme vous avez fait
de la politique, sauvagement avec une vénalité aussi inculte
Christelle Nadia Fotso Page 2/3
que condescendante, en usant du verbe et du faux pour faire
des Grassfields une fabrique de crétins qui Je la dis queisent
sans pitié, sans honte par intérêt, je me dois de tirer la sonnette
d'alarme publiquement et de vous rappeler avec humilité nos
valeurs. Tout comme, il ne suffit pas d'être né de Fotso pour
être Christelle Nadia Fotso, être Baham et avoir fait des
études de droit ne sont pas suffisants pour être un premier de
cordée.
Confrère, il vaut mieux Kamto que Toukam ! C'est une
lapalissade nécessaire pour réaffirmer à votre roi et à vous
que le pays Bamiléké s'est fondé sur l'excellence qui explique
la vitalité et la créativité de ses sociétés qui ont toujours
essayé d'être des méritocraties. Lorsqu'on est l'avocat du
diable et qu'on lui vend son âme, on assume sa
débamilékésation sans user de Fotso pour servir sans aucune
dignité Njitap.

Votre barreau, nos Confrères justifieront peut-être vos
manquements qui sont criminels en arguant que le Cameroun
c'est le Cameroun. Moi, je vous prie d'aller plus loin en me
faisant la faveur de porter plainte contre moi pour
diffamation. Par cette lettre ouverte, je vous offre l'occasion
en or et unique de me faire taire une fois pour toutes en
servant votre cliente qui vous a préféré à son père.
Maptué défie Sonké parce qu'il a trahi Fotso avec
ensauvagement !
Christelle Nadia Fotso

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter