Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580789

Politique of Thursday, 18 March 2021

Source: camerounliberty.net

Succession de Biya: rencontre entre Eric Chinje, ministres et émissaires de tous bords

Au crépuscule de Biya oblige à penser à l’après Biya. Et si le scenario Zimbabwéen se reproduisait au Cameroun à savoir, couper la tête et faire perpétuer le système avec un candidat consensuel. Si la guerre du Noso a fait 05 ans, elle peut aller jusqu’à 50 ans comme la indiqué un théoricien du régime.

Il est urgent d’aller au-delà de prétentions individuelles, des égos et mobiliser et fédérer toutes les personnalités capables d’influencer pour un retour à la paix et un apaisement à travers la résolution de la crise anglophone.

Anglophone originaire de la région du Nord-Ouest, Eric Chinje est présent sur tous les fronts pour ce qui est de la résolution de la crise anglophone. Senior Advisor du cabinet de lobbying américain KRL International de K.

Riva Levinson qui fut la lobbyiste des pétroliers américains Triton puis Kosmos Energy en plus d’avoir également défendu aux Etats-Unis, le gouvernement libérien d’Ellen Johnson Sirleaf et celui de Salva Kiir au Sud Soudan, Éric Chinje n’a pas hésité de rendre visite à Sisiku Ayuk Tabe, président autoproclamé de l’Ambazonie, à la prison principale de Yaoundé.

Dans sa résidence des bords du lac de Yaoundé, cet anglophone reçoit régulièrement ministres et émissaires de tous bords selon des révélations faites par Mathieu Olivier de Jeune Afrique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter