Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 20Article 557041

General News of Friday, 20 November 2020

Source: www.camerounweb.com

Succession de Biya : nouvelle victoire de Ferdinand Ngoh Ngoh (vidéo)

Au palais de l’Unité, le secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh étend son empire. L’homme qui avait déjà la signature de Paul Biya, gagne une nouvelle bataille en se substituant physiquement au président au président de la République. A Etoudi, c’est Ferdinand Ngoh Ngoh qui reçoit désormais les ambassadeurs en fin de missions. Cet exercice avait toujours été réservé au président de la République.

Jeudi 19 novembre 2020, le secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh a reçu en audience, l'ambassadeur de la République fédérale helvétique Pietro Lazzeri. Cette rencontre était la dernière que le diplomate en fin de mission était censé avoir avec le président de la République. Pietro Lazzeri bien qu’étant à la présidence de la République, n’a pas pu rencontrer Paul Biya.
Dans le sérail, cette audience singulière marque la toute puissance de Ferdinand Ngoh Ngoh qui se positionne désormais comme le dauphin naturel de Paul Biya. L’homme, au-delà de ses relations particulières avec le président de la République, est également dans les bonnes grâces de la première dame.

Le journaliste Remy Ngono, avec ses sources bien introduites à la présidence de la Républiques a expliqué dans une vidéo, les relations qu’il juge « bizarres » entre la première dame Chantal Biya et le secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh. Ce dernier contrairement a ce que tout le monde pensait n’est pas un cousin de Chantal Biya.

Il n’a aucun lien de parenté avec la famille de la mère de Chantal Biya selon les révélations de Remy Ngono, précisant qu’au moins 70 km séparent le village du SG et celui de Rosette Mboutchouang, la mère de Chantal Biya.
Le journaliste révèle également que Chantal Biya a fait énormément pression sur son mari (Paul Biya) afin que ce dernier nomme Ferdinand Ngoh Ngoh au secrétariat général du cabinet civil de la présidence de la République.


Malgré les frasques de ce dernier, il est toujours maintenu à son poste et promu parfois. Remy Ngono en veut pour preuve, la gestion catastrophique des taxes perçues pour l’organisation de la CAN 2019. Il accuse également Ferdinand Ngoh Ngoh d’avoir empêché le beau-père de Chantal Biya d’assister aux derniers instants de Rosette Mboutchouang en Afrique du Sud. Cette situation a provoqué la colère de Chantal Biya mais ne l’a pas empêchée de maintenir Ngoh Ngo proche d’elle à la présidence.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter