Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 12Article 596734

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 12 May 2021

Source: camerounweb.com

Succession de Biya: le SCSI de Kamto et le triumvirat Esso, Ngoh Ngoh, Franck

•Pour Wilfried Ekanga, Ferdinand Ngoh Ngoh, Laurent Esso et Franck Biya se font la guerre dans l'ombre pour succéder au président.

•Selon l'analyste, s'attaquer au MRC permet de focaliser l'attention sur des commérages triviaux.

•Un plan de succession à la Deby serait actuellement en cours selon Ekanga.



Pendant que les Camerounais sont focalisés sur les scandales, aux clash entre autorités, les acteurs du pouvoir, eux, se livrent à une guerre sans merci pour la succession de Paul Biya. C'est en tout cas ce que pense Wilfried Ekanga, le conseiller de Maurice Kamto.

Dans une tribune publiée il y a quelques heures sur sa page Facebook, l'analyste politique membres du MRC propose une lecture originale et particulière du scandale des fonds SCSI, ses implications et à qui ce scandale profite.

Voici quelques extraits de l'analyse de Ekanga

'A votre avis, pourquoi y a t'il autant de tapage sur les fonds SCSI alors qu'un triumvirat composé de Ngoh Ngoh, Laurent Esso et Franck se frotte doucement les mains chacun de son côté en vue de la succession de Biya ?
C'est simple ; ça fait partie de ce qu'on appelle en politique "le piège de Thucydide". C'est un principe de guerre qui consiste à attaquer gratuitement une puissance émergente afin de l'empêcher d'accéder à notre niveau et pire, de nous supplanter et de nous ravir la place… C'est ce qui s'est passé au Vè siècle dans la Grèce Antique entre Sparte et Athènes : la prospérité grandissante des Athéniens fit naître chez les Spartes une crainte de l'effondrement au profit de leur "petit frère". Alors ils ont attaqué sans raison, pour neutraliser la menace. Le conflit dura de 431 à 404 avant notre ère et fut appelé la "guerre du Péloponnèse". Et un général du nom de Thucydide relata l'événement dans un livre éponyme publié six années plus tard. D'où l'origine du nom'.

'Depuis que Ngoh Ngoh a reçu la délégation permanente de signature en février 2019, il est devenu officieusement le président de la République, n'en déplaise aux naïfs et aux envoûteurs payés pour donner l'illusion d'un pays qui fonctionne selon les normes. Et depuis qu'il tient les rênes, le prince Ferdinand multiplie les bras de fer avec les gros morceaux du régimes tels que Laurent Esso, avec qui il n'a jamais vraiment filé le grand amour. Le ton est encore monté ces dernières semaines au sujet de l'enquête demandée par Ngoh Ngoh sur les 180 milliards de fonds Covid octroyés par le FMI. Esso exige en retour les rapports de la cour des comptes qui auraient dû être joints au document.En parallèle, Ngoh Ngoh (qui a éliminé ce pauvre Joseph Dion Gute de son chemin depuis des lustres), vient d'ordonner à Manaouda Malachie de signer des marchés de gré à gré avec un groupe de six entreprises contenues dans une liste qu'il a élaborée tout seul à Etoudi.'

'…Mais alors pourquoi c'est l'audit de SCSI qui fait gesticuler les sorciers alors que 180 milliards + 7 milliards + 3000 milliards sont perdus dans la brume ? Pourquoi les activités du parti qu'on dit être "mort politiquement" et "sans base électorale" intéressent autant les patriotes en argile mouillée? C'est pour deux raisons banales : la première c'est qu'il faut activer tous les réseaux de diversion pour empêcher les Camerounais de réclamer des comptes aux véritables Malfrats qui les ostracisent depuis un demi siècle … Et puisque c'est un pays qui marche sur la nuque, ça fonctionne ! On vous pousse à réclamer l'œuf à celui qui ne vous a rien pris, et on se tait devant celui qui vous a braqué 39 vaches.
La deuxième, c'est que s'attaquer au MRC permet de focaliser l'attention sur des commérages triviaux pendant qu'un triptyque malsain affûte ses armes pour récupérer le pouvoir de manière familiale quand la momie sera enterrée. Ce triptyque est constitué de Ngoh Ngoh (pour qui Etoudi est déjà la fiancée), Esso (le "cœur du pays" qui lorgne le cœur du pouvoir sans trop le dire), et Franck (dont les cabinets sont déjà en opération séduction subtile pour habituer les Camerounais à un Deby saison 2'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter