Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 27Article 569593

Politique of Wednesday, 27 January 2021

Source: 24cameroun.com

Succession de Biya: Robert Wafo se prononce sur le rôle de l'armée

Pour le ministre de la Communication du Shadow cabinet, l’option de la prise du pouvoir par l’armée n’est pas exclue au Cameroun. Même si personne n’en veut.

Dans un entretien accordé il y a plusieurs semaines à Sputnik, le cardinal Christian Tumi, leader religieux anglophone, abordait la question de la succession à la tête du Cameroun. Alors que beaucoup d’observateurs et d’acteurs politiques craignent une transition violente.

A ce sujet, le Cardinal Christian Tumi croit savoir que les Camerounais n’aiment plus la violence, personne n’aime la violence. Un point de vue que ne partage pas Jean Robert Wafo, le ministre de la Communication du Shadow Cabinet au Social democratic Front (SDF).

« La pensée du Cardinal Christian Tumi sur la prise du pouvoir par l’armée peut ne pas être réaliste selon moi. Mais c’est une possibilité. L’option de la prise du pouvoir par l’armée n’est pas exclue au Cameroun… Personne ne souhaite que l’armée prenne le pouvoir. Mais le régime civil n’a pas pu résoudre ce problème de crise anglophone… J’espère qu’avec la sortie du Livre du Cardinal, le pouvoir civil va se réveiller. », commente-t-il sur les antennes d’ABK radio ce mercredi 27 janvier 2021.

Le Fédéralisme et non l’indépendance

Selon Jean Robert Wafo dire que l’armée doit se retirer dans les casernes, ne signife pas qu’elle doit déposer les armes. Il faudra assiéger les ambazoniens, selon lui, en mettant sur la table la question du statut spécial… Ils veulent le Fédéralisme et non l’indépendance, ils ne croient pas en la décentralisation.

« Personne ne peut rester insensible face à la situation que vivent les régions du Nord- Ouest et du Sud- Ouest. Depuis 2016, ce qui se passe du côté de ces deux régions dépasse tout entendement; nous avons plus de 3 000 morts, près 60 000 déplacés avec un tissu économique très en baisse. C’est une grande partie du peuple Camerounais qui vit un drame insoutenable.», déplore le cadre du parti de la balance.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter