Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 23Article 582361

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 23 March 2021

Source: camerounliberty.net

Succession de Biya: Aboubakar Ousmane Mey multiplie les démarches et actions

Symbole de l’échec du renouveau, symbole de la souffrance d’un peuple, symbole du mépris d’un peuple par ses élites multiformes. Qui pouvait dire aux populations de l’Extrême Nord que 40 ans après le départ du président Ahidjo, les populations vivraient dans la pauvreté aigüe, faible scolarisation, fracture sociale et générationnelle ?

Il a commencé par s’investir pour le rapatriement des restes du premier président Ahmadou Ahidjo. Un symbole pour la réconciliation qui bute sur les égoïsmes.

Aboubakar Ousmae Mey est loin de se décourager, lisez son commentaire à propos :
« Le plus simple d’esprit dans notre pays peut vous dire d’où vient le blocage. Vous avez des gens assis sur des fauteuils d’avantages parce que simplement portant le nom de l’ancien Président. Je veux parler de son fils aîné Mohamadou Ahidjo (alias) Badjika, non moins ambassadeur itinérant et PCA de l’hôtel Sawa à Douala. Son épouse (fille de Moussa Yaya) qui a effacé le nom de son époux sur son libellé de nom devenant ‘Oumoul Ahidjo’ au lieu de ‘Oumoul Mohamadou Ahidjo’ pour plus de visibilité, est parlementaire. Vous avez sa fille cadette Aminatou qui trône-t-elle au palais de congrès comme Pca. C’est avec beaucoup de déception que nous observons cette indignation qui ne grandit pas ces protagonistes du parricide. Le palais de congrès et l’hôtel Sawa sont les œuvres d’Ahmadou Ahidjo, je ne suis pas sûr que ces trois plaisantins trouvent le sommeil la nuit. Je n’envie pas leur sorts, un homme comme Ahidjo, ça n’a pas de prix, l’avenir nous dira s’ils étaient du bon côté de la barrière. Puis vous avez les hommes d’affaires politiques comme Bello Bouba de l’UNDP, qui a roulé tout le monde dans la farine avec l’approche Ahidjo, un vrai filou politique. Ils sont un certain nombre comme lui qui aujourd’hui, se sont agrippés à la mangeoire, pince sans rire. » EL ABOUBAKAR OUSMANE MEY dans un entretien accordé à Hugues Seumo.

Aboubakar Ousmane Mey : « Personne ne laissera faire le gré à gré »
Président de l’Alliance Nationale Camerounaise, le frère aîné du ministre Alamine Ousmane Mey, ne cache pas son intention de faire partir le président Biya.

Il prit position il y a quelques temps contre les tentatives de gré à gré et entend se positionner comme acteur incontournable dans le processus d’alternance politique au Cameroun.

Aboubakar Ousmane Mey multiplie les démarches et actions pour parler et débattre de l’avenir politique du Cameroun, on le voit aux cotés de Sokoudjou Jean Rameau, dans la Menoua, etc…

Le peuple camerounais a besoin de lui pour un front uni capable de renverser le système qui a pris en otage tout un peuple.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter