Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 08Article 518824

General News of Monday, 8 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Succession au gré à gré: un proche de Paul Biya lève le voile


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le journaliste Yves Marc Medjo précise que l’idée d’une succession de gré à gré au Sommet de l’Etat est tout simplement une invention de personnes, qui ne souhaitent pas être oubliées dans la scène publique.

Yves Marc Medjo qui est parfois présenté comme le journaliste du Président de la République, a fait une chronique diffusée sur les antennes du Poste national. Ladite chronique traite du sujet de la succession de gré à gré au Sommet de l’Etat, remis à l’ordre du jour par Maurice Kamto le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Le journaliste en service à la chaîne à capitaux publics dément l’existence d’un tel plan à Etoudi comme le laisse entendre Maurice Kamto, candidat malheureux de l’élection présidentielle de 2018.

Yves Marc Medjo souligne au passage, que de par la Constitution, un tel plan ne saurait marcher au Cameroun. « Est-il besoin de rappeler que le Cameroun est un Etat de droit et que la question dévolution du pourvoi a été réglée depuis fort longtemps par la constitution de notre pays. Et nulle part dans la constitution du Cameroun, il est écrit que le pouvoir se passe d’individu à individu », a déclaré Yves Marc Medjo dans sa chronique.

Pour le journaliste Yves Marc Medjo, en réalité, cette histoire de succession de gré à gré n’a été balancée sur la toile, que par un réseau d’influenceurs ayant à sa tête le leader du Mrc. « La nouvelle trouvaille, l’artificier en chef comme d’habitude en a donné le ton, suivi par la grande armée de ses partisans. Pendant ce temps, sur la toile, leur principal quartier général, le réseau d’influenceurs au sein duquel on retrouve quelques artistes, des icônes d’une certaine diaspora et naturellement des snipers qui assurent la veille stratégique. Ils sont à la tâche avec un engagement déterminé pour vendre l’idée de la succession en gré à gré à la tête du Cameroun », a-t-il déclaré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter