Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 20Article 536092

General News of Thursday, 20 August 2020

Source: Cameroun Liberty

Succession: Louis Paul Motaze, le super ministre de Paul Biya

Lorsque la Chine signe les séries de contrats avec le Cameroun, Paul Biya décide de créer un ministère en charge de tous les projets, le ministère de l'économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT). Il va le confier à son super ministre, Louis Paul Motaze.

Premier Échec de Motaze, le PNDIS, programme national du développement des infrastructures sportives, les chinois vont radicalement fermer la porte aux délégations conduites par Motaze, Essimi Menye et Augustin Edzoa, tous les projets seront suspendus malgré les milliards décaissées par le contribuable, exemple du stade d’Olembe de Yaoundé 2009.

En 2009 Louis Paul Motaze au nom de Paul Biya lance les gros projets des grandes réalisations, tous réunis dans le DSCE.

Lors du démarrage du DSCE, il quitte le MINEPAT pour les services du premier ministère et emporte une fois de plus avec lui tous les projets, Nganou Djoumessi qui le remplace au MINEPAT n’est qu’un exécutant, le vrai patron étant Motaze. Tout passe par lui, et les granges réalisations, et les projets de la CAN, plus loin c’est lui qui confisque le projet (Cameroon Digital Television project-Cam-Dtv) pour la TNT qui finira par décourager les chinois qui finançaient plus de 70 % des projets d’infrastructures.

En 2017, un autre coup de tonner, la Chine blacklisted le Cameroun de tout financement des projets, les grandes réalisations au sol. Sur les 10 000 Logements sociaux promis par Paul Biya, seuls 1280 sont disponibles. Lorsqu’en 2018 Paul BIYA décide d’aller supplier les chinois à réinvestir au Cameroun, selon des sources crédibles Xi Jining qui ont consacré tout un mandat à lutter contre la corruption exige que le ministre camerounais des finances ne fasse pas partie des délégations.

En 2019 le Cameroun admet enfin que le DSCE a échoué. Tellement Motaze avait financé les projets immatures que Yang Philémon fatigué, avait sorti un décret pour interdire les financements de ce type de projets.

Il est là, serein, on dit Dauphin de Paul Biya, toutes les usines financés dans le cadre des agropoles n’ont soit jamais vu le jour pour certains, d’autres fermés après un an.

Selon MATHIEU Youbi il est serein car pratiquement toute la presse parle de lui en bien.

En 2017 lorsque la Chine blakclisted le Cameroun Motaze annonce que le pays se retournera vers les pays européens, notamment la France.

On dit de lui qu’il est grand ami de Bolloré, il a acheté des Wagons pour Camrail avec l’argent du contribuable, pour un chemin de fer Yaoundé–Ndere qui quitte tous les deux jours, il a donné le port de Kribi à Bolloré en tant que super ministre et président du comité de pilotage du projet, c’est lui qui aurait renforcé les capacité de Bolloré dans Camrail après l’attentat d’Eseka, il a promis à Ndere de reconstruire le port sec qui appartient à Bolloré.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter