Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 15Article 589513

General News of Thursday, 15 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Succession à Etoudi: les partisans de Franck Biya se battent déjà entre eux

Le torchons brule actuellement entre les membres du Mouvement des Franckistes, mouvement censé porter Franck Biya à la tête du pays en 2025. Les rumeurs qui circulaient sur une probable guéguerre entre les membres de ce mouvement sont devenues clameurs. Une guéguerre, mieux, une guerre avec en toile de fond, une affaire de leadership et d'argent. De beaucoup d'argent.

'Moins de trois mois après sa création, C’est désormais la rupture au sein du Mouvement des Franckistes. Un mouvement politique destiné à porter la candidature de Franck Biya à l’élection présidentielle de 2025 et qui a créé une certaine agitation au sein du sérail et dont Franck Biya, déjà conseiller de son père affirme n’y être associé ni de près ni de loin. En effet, alors, que ALAIN Fidèle OWONA se présentait comme le fondateur du mouvement, il n’en est rien. Il est contesté par Mohamed Rahim Noumeu qui a d’ailleurs manœuvré pour son exclusion suite aux accusations de détournement et corruption. Mais OWONA semble avoir pris également ses distances avec le mouvement des Franckistes pour lancer un autre mouvement pas très différent appelé : 'Mouvement Citoyen des Franckistes pour la paix et l’unité au Cameroun'.', informe Boris Bertolt dans une publication sur sa page Facebook ce jeudi.

'D’ailleurs Mohamed Rahim apporte ces précisions: “ ce mouvement existe depuis 2013 , et au delà du choix porté sur notre champion, c’est aussi un idéal, de paix, d’amour et de respect entre compatriotes. Mon Cher Frere, Mr Owona n’a jamais été l’initiateur du mouvement comme il le prétend, comme beaucoup d’autres cadres il a été intégré au mouvement il y’a quelques mois et en a été exclu quelques temps après suites à des pratiques contraire à nos idéaux et surtout à nos textes.
D’ailleurs dans la foulée il a créé son mouvement à lui ce qui n’est en soit pas mauvais vu que nous sommes avons à peu près les mêmes objectifs à savoir une transition pacifique au Cameroun avec FEB comme président. Ce monsieur ne fait plus partir du MFCP , et ne devrait plus parler en son nom”.
ALAIN Fidèle OWONA dont on reproche d’avoir rencontré des proches de la famille présidentielle, d’avoir emporté de l’argent et de n’avoir pas rendu compte dénonce de son côté: “ des attaques, coups bas, conspiration et trahison “.', a renchérit le lanceur d'alertes sur sa page Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter