Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 24Article 564047

General News of Thursday, 24 December 2020

Source: www.camerounweb.com

Succession à Etoudi : Wilileaks déballe tout sur la stratégie de Ferdinand Ngoh Ngoh

Le secrétaire général de la présidence du Cameroun multiplie les rencontres avec les diplomates pour préparer l’après Biya. Selon Boris Bertolt qui cite Wikileaks, Ferdinand Ngoh Ngoh se voit déjà président du Cameroun et se donne tous les moyens pour atteindre son objectif avec la bénédiction de la première dame Chantal Biya.

« Ce sont des révélations à la Wikileaks qui traduisent la situation au sommet de l’Etat et notamment l’ambition d’un homme : l’actuel secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

C’est un secret de polichinelle. Ngoh Ngoh se rêve en prochain président de la République. Il y pense chaque matin en se brossant les dents. Pour cela celui qui a été fortement recommandé à ce poste par la première dame, Chantal Biya prépare son ascension.

Au delà de placer ses proches dans les administrations, il noue d’importants liens avec les diplomates étrangers en poste au Cameroun. C’est ainsi que Ferdinand Ngoh Ngoh est actuellement très proche de l’ambassadeur de Chine à Yaoundé et de Russie. Avec Rowan Laxton le haut commissaire de Grande Bretagne au Cameroun les liens sont encore plus poussés. La femme du diplomate britannique étant devenue l’une des confidentes de l’épouse du tout puissant SGPR, Céline Ngoh Ngoh.

Mais s’il y a un diplomate qui ne cache pas son amitié pour l’homme de Minta, c’est l’ancien ambassadeur des États Unis au Cameroun, Peter Balerin. Ce dernier soulignait à cet effet que : « our Man is Ferdinand Ngoh Ngoh. He speaks and he is commanding the BIR ( notre homme c’est Ferdinand Ngoh Ngoh. Il parle anglais et commande le BIR).

D’ailleurs le diplomate américain confie que Ngoh Ngoh lui a dit: « Paul Biya est un homme fainéant et son obsession c’est de rester au pouvoir ». Commentaire de Balerin : Ngoh Ngoh n’a pas tort voilà un conflit qui dure depuis quatre ans et paul Biya est incapable de résoudre.
Mais, il n’y a pas qu’aux américains que Ferdinand Ngoh Ngoh fait les yeux doux. Les français également l’intéressent. Mais eux semblent déjà s’être aperçus de ce qui se passe au sommet de l’Etat.

En effet, Au moment de passer le témoin à Christophe Guillou, l’ancien ambassadeur de France à Yaoundé, Gilles Thibault lui dit: « attention ce pays est devenu très compliqué. Il y a bicephalisme à tête du pays. Des ministres ont été nommés par Ferdinand Ngoh Ngoh à qui ils sont redevables ». Le diplomate français va citer Célestine Ketcha Courtez, ministre de l’urbanisme; Achille Bassilekin, ministre des petites et moyennes entreprises et Félix Mbayou, ministre du Commonwealth pour ne citer que ceux là.

Christophe Guillou a rencontré à plusieurs reprises Ferdinand Ngoh Ngoh. Il y a plusieurs semaines, l’actuel secrétaire général de la présidence de la république invite l’ambassadeur de France à Yaoundé à un dîner. Les deux se retrouvent au restaurant le Famous à Bastos. A table, Ngoh Ngoh dit au diplomate français en souriant : « ,c’est moi qui gère le pays ». Christophe Guillou comprends qu’on lui demande de choisir son camps. Perturbé, sa nourriture va se refroidir. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter