Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 08Article 606952

Politique of Thursday, 8 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Statut spécial des régions anglophones : ce que les populations attendent du Public independent conciliators

Défend et protège les droits et libertés des citoyens de leurs régions. Défend et protège les droits et libertés des citoyens de leurs régions.

Dorothy Atabong Motaze a été nommée Public independent conciliators.

Elle a été installée à son poste mardi dernier par Bernard Okalia Bilai, gouverneur de la région du Sud-Ouest.

Selon les populations, elle être à l’écoute des problèmes des plus pauvres.

Selon les populations, Dorothy Atabong Motaze la toute première Public independent conciliators doit écouter les populations et essayer de gérer leurs problèmes avec impartialité. Nous souhaitons qu’elle nous écoute beaucoup et qu’elle agisse pour que nos problèmes soient régler avec impartialité », souhaite Genette Agbor Arrey habitante de Buea. C’est en effet mardi dernier que Dorothy Atabong Motaze a pris fonction. Pendant les 6 prochaines années, la toute première Public independent conciliators du Sud-Ouest sera chargée de gérer les litiges entre les usagers et les Collectivités Territoriales Décentralisées. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public devant qui elle a prêté serment l’a exhortée à lutter contre toutes formes de discriminations. Elle l’a ensuite appelée à faire preuve de probité et d’équité et à combattre toute forme d’injustices. La première vice-présidente de la cour d’appel de Buea a également convié la nouvelle promue à promouvoir la bonne gouvernance, à œuvrer en faveur de la justice sociale et être une ambassadrice de la paix.

Parcours

Originaire de Menji, région du Sud-Ouest, Dorothy Atabong Epouse Motaze est une enseignante à la retraite. Âgée de 61 ans, la toute première Public indépendent conciliator du Sud-Ouest est une ancienne déléguée régionale de l’Education de base dans la même région.
Selon l’article 367 alinéa III du Code général des collectivités territoriales décentralisées, les “Public independent conciliators” défend et protège les droits et libertés des citoyens de leurs régions. Ils ont pour fonction d’examiner et de régler à l’amiable les litiges opposant les usagers à l’administration régionale et communale ; mener à la demande de cinq parlementaires ou de cinq conseillers régionaux, toute investigation sur le fonctionnement des services régionaux et communaux ; dresser un rapport annuel sur l’état des relations entre les citoyens et les services régionaux et communaux. Nommés pour un mandat de six ans non renouvelable, les Public independent conciliators prêtent serment devant la Cour d’Appel territorialement compétente.

Rejoignez notre newsletter!