Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 16Article 562751

General News of Wednesday, 16 December 2020

Source: Cameroon Info

Soutenance: le Colonel Didier Badjeck soutient sa thèse de doctorat PHD

Sa recherche portait sur «L’architecture de paix et de sécurité en Afrique face aux menaces asymétriques: une approche constructiviste». Il s’en sort avec une mention «Très honorable».
L’ancien chef de division de la Communication au ministère de la Défense, le Colonel Didier Badjeck, a soutenu sa thèse de doctorat en Science Politique à l’Université de Yaoundé II (Soa). Sa recherche avait pour thème: «L’architecture de paix et de sécurité en Afrique face aux menaces asymétriques: une approche constructiviste».

Au terme de cette soutenance au cours de laquelle il a présenté ses travaux en une trentaine de minutes, l’officier supérieur des forces de défense camerounaise, appelé à faire valoir ses droits à la retraite depuis le 6 avril 2019, a obtenu une mention «Très honorable». Son jury était constitué «des Professeurs Joseph Vincent Ntuda Ebode, Christopher Nsoh Ndikum, Nadine Machikou et Germain Ntono Tsimi», précise le quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune dans son édition du 15 décembre 2020.

Dans ses travaux, l’ancien chef de division de la Communication au ministère de la Défense a évoqué les différents mouvements terroristes qui se multiplient en Afrique. Lesquels ont mis à nu les faiblesses des armées africaines, bien qu’encadrées par l’architecture de paix et de sécurité mise en place par l’Union africaine.

Au sommet de ses trente-quatre années de service dans les forces de défense camerounaises, le Colonel Didier Badjeck s’est appesanti sur le déploiement des armées africaines dans un contexte sécuritaire influencé par le terrorisme transfrontalier. «Face aux guerres asymétriques, les forces de défense sous régionales et continentales doivent se réadapter. Un changement de paradigme qui… interpelle la vocation d’un soldat désormais orientée vers l’humanitaire», a affirmé le nouveau docteur.

Son directeur de thèse, le Pr Jean-Emmanuel Pondi, commente ses travaux en disant que: «c’est un travail scientifique basé sur la pensée et l’action. Elle recommande une Afrique de la défense, une organisation continentale de maintien de la paix, gage d’une sécurité assurée sur près de 30 millions de km2», lit-on.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter