Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606724

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Sorti de l’hôpital après son accident, Polycarpe Essomba remercie ceux qui l’ont soutenu

Il est ressorti  et se porte bien. Il est ressorti et se porte bien.

Polycarpe Essomba, correspondant de Radio France International a été victime d’un accident.

Il a été interné pendant plusieurs jours dans un hôpital de Douala.

Il est ressorti et se porte bien.

Plus de peur que de mal. Le journaliste Polycarpe Essomba, correspondant de RFI se porte mieux. Victime d’un accident de la circulation il y a quelques jours, le journaliste avait été admis dans un hôpital à Douala. Sorti de son lit d’hôpital, il a tenu à remercier ceux qui l’ont soutenu. « Vous étiez alertés d'une nouvelle angoissante sur ma situation après un accident effroyable dans lequel j'ai été à un doigt de laisser ma vie. Le Seigneur dans son infini bonté a fait grâce et a opéré, au vu de la violence inouïe de l’impact, un énième miracle: Je suis debout et pleinement en vie. Depuis le lit de mon infortune et dans la brume épaisse des incertitudes sur mon sort, j'ai aussi entendu, ressenti, reçu les prières et les ondes positives que plusieurs d'entre vous ici, des connaissances et amis dans la vie réelle et mais aussi de très nombreux amis virtuels, m'avez adressées », a-t-il écrit. Avant d’ajouter : «certains sont venus spontanément la même nuit s'enquérir de mon état. D'autres les jours d’après. Je ne saurais taire les innombrables messages de soutien et d'affection envoyés par divers canaux et qui ont été d'un réconfort inestimable. Je vous en suis aussi infiniment reconnaissant. Veuillez trouver par ce petit mot toute l'expression de ma gratitude. Mille mercis et à très vite ».

L’accident

Le 26 juin 2021, le journaliste Polycarpe Essomba avait été victime d’un grave accident au carrefour Hôtel de l’air, précisément au quartier Bonapriso. Il avait été percuté par un chauffard qui roulait en sens inverse. Le journaliste avait aussitôt été admis en soins intensifs à la Clinique Muna. Seule l’épave de son véhicule endommagé témoigne de la violence de cet accident.

Rejoignez notre newsletter!