Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 26Article 592966

General News of Monday, 26 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Sondages: 40% des membres du RDPC veulent voir Dion Ngute candidat du parti en 2025

Les résultats du sondage d'opinion réalisé par le English Cameroon for a United Cameroon (ECUC) du 17 au 25 avril 2021, indiquent que 40% des sympathisants et ou membres du RDPC préfèrent voir Dion Ngute porter les couleurs de leur parti lors des élections présidentielle de 2025.

Classement des militants potentiels du RDPC pour le président du parti et le candidat à la présidentielle

Les cinq premiers candidats par ordre décroissant sont: M. Dion Ngute (40%), M. Marafa Hamidou Yaya (20%), M. Messanga Nyamnding (10,3%), M. Ousmane Mey (6,9%), M. Philemon Yang (6,2%).

Ces cinq ont été choisis parmi une liste de 20 militants du RDPC des 10 régions. Par ordre alphabétique, il s'agissait:

Rose Mbah Acha, Samuel Mvondo Ayolo, Oswald Baboke, Theophile Baoro, Frank Biya, Paul Elung Che, Celestine Ketcha Courtes, Laurent Esso, Jean Kuete, Joseph Le, Malachie Manaouda, Ousmane Mey, L.Paul Motaze, H.Moussa Moufta, F.Ngoh Ngoh , J. Dion Ngute, CP Messanga Nyamnding, René Sadi, Philemon Yang et M. Hamidou Yaya.

Le cas de M. Messanga Nyamnding

'C'est la première fois que quelqu'un du Littoral se classe parmi les cinq premiers de nos sondages. M. Nyamnding semble retirer son soutien de M. Ousmane Mey, puisque le soutien de M. Dion Ngute et M. Marafa est assez stable, perdant à peu près un point par rapport à la dernière fois. Cette volatilité induite par Nyamnding démontre un problème potentiel pour le RDPC. Il est perçu que M. Nyamnding a subi un transfert punitif causé par le ministre du RDPC. Ce ministre avait déjà été sondé mais n'avait aucun soutien et a été remplacé par un autre candidat de sa région.

Ce à quoi nous pouvons nous attendre, c'est que les militants mécontents du RDPC qui ont un attrait public puissent porter un coup au parti, au profit de l'opposition lors d'une éventuelle élection. Pour un parti diviseur et népotique, de tels membres mécontents sont attendus, mais la question est de savoir si beaucoup d'entre eux auront l'appel public pour éventuellement nuire au candidat du parti. Au moins, ces résultats montrent que M. Nyamnding peut nuire au parti s'il se sent non respecté ou s'il n'aime pas le candidat de son parti', écrit l'ECUC dans les commentaires des résultats de l'enquête.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter