Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 24Article 582787

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 24 March 2021

Source: Le Messager

Smid: Ntonè Ntonè défie le gouverneur du Littoral

Le président du Conseil d’administration de la Société métropolitaine est déterminé à tenir son Assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) le 25 mars prochain alors que, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, dans une correspondance, lui avait enjoint de suspendre la tenue de cette Ag, le temps que la justice voit claire dans la crise qui couve au sein de cette société.


C’est à coup sûr un bras de fer qui s’annonce entre l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Dr Fritz Ntonè Ntonè, par ailleurs, président du Conseil d’administration de la Société métropolitaine d’investissement de Douala et Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral. Le premier est décidé à tenir le 25 mars prochain, l’Assemblée générale mixte de cette société en dépit de la correspondance à lui adressée le 10 mars dernier par l’autorité administrative, lui demandant de surseoir la tenue de ladite Ag en attendant le règlement définitif du contentieux judiciaire. Ce à quoi le Pca de la Smid semble faire la sourde oreille.

En effet, plusieurs réunions préparatoires entre ce dernier et les représentants des actionnaires et le conseil d’administration en sa session extraordinaire se sont tenues respectivement les 16 et 17 mars dernier, à l’Ascol à Ndogsimbi. Le siège social de la Smid, sur le boulevard de la République à Bali, étant occupé par l’administrateur provisoire, François Maurice Njoh et gardé par une escouade de la police municipale et des forces de l’ordre, se plaint la faction à Ntonè Ntonè.

Si l’on s’en tient à ces travaux préparatoires, l’ordre du jour de l’Assemblée générale ordinaire portera sur le renouvellement des administrateurs et l’élection des représentants des actionnaires, soit 65 personnes devant représenter les quatre catégories d’actionnaires A.B.C.D. Quant à l’Assemblée générale extraordinaire qui résulte de la résolution 049/R/Cab/Smid sa-20, l’ordre du jour portera sur un seul point, à savoir, l’amendement des statuts de la Smid.sa suivant les résolutions du conseil d’administration du 29 décembre 2020, autorisant la modification des statuts de la société. Si la date et les différents ordres du jour sont restés inchangés, le mode d’assise pourrait connaitre des modifications compte tenu du respect des contraintes sanitaires. Les actionnaires attendent ainsi que leur soit communiqué le mode d’assise qui aura été décidé.

Certains observateurs n’excluent pas la possibilité de la tenue de cette Ag en visio-conférence. Sur la crise qui couve au sein de cette société, le Pca pense qu’elle résulte de la transition à la tête de la C.u.d et une incompréhension du rôle de chaque partie prenante (C.u.d et Smid) au sein de cette dernière. Aussi en appelle-t-il à une relecture profonde des fondements de fonctionnement d’une société anonyme compte tenu de sa personnalité juridique et des règles y afférentes. Face à cet imbroglio, que fera l’autorité administrative ?

En rappel, depuis plusieurs mois, la Société métropolitaine d’investissement de Douala fait face à un conflit de leadership entre l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté de Douala, Dr Fritz Ntonè Ntonè et l’actuel maire de la ville, Dr Roger Mbassa Ndinè pour le poste de président du Conseil d’administration.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter