Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 22Article 486544

General News of Wednesday, 22 January 2020

Source: Actu Cameroun

Situation sanitaire au Cameroun: l'Oms inquiète

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) il y a au Cameroun pour 10.000 habitants un médecin et 9 infirmiers une situation inquiétante quand l’on voie que les Camerounais dépensent beaucoup en matière sanitaire et que pourtant ils peinent à trouver des soins adéquats.

Au Cameroun le poids des dépensées de santé sur les revenus des ménages est exorbitantes selon le rapport se suivirent des indicateurs de la santé 2019. Le budget accordé à la santé dans un ménage au Camerounais se situe entre 60 et 70% depuis 2000 et la prévalence des dépenses en 2018 représente près de 40% des revenus des ménages.L’OMS, le ministère de la santé en partenariat avec d’autres organismes nationaux révèle que le lourd fardeau du payement des factures réduit considérablement l’accessibilité financière aux soins des services de santé augmentant ainsi les risque d’appauvrissement des populations.

Même si les résultats de cette étude notent une légère amélioration dans le processus d’approvisionnement des médicaments dans les formations sanitaires. La fourniture reste faible dans les villes de Yaoundé et Douala.Le rapport de l’OMS souligne aussi une inégalité dans la répartition des structures hospitalières à travers le pays, l’extrême nord avec 0,92%, le sud 3,71% et l’ouest 3,66% figurent parmi les régions les plus défavorisés en matière d’établissements sanitaires.

Par ailleurs l’étude sur la situation sanitaire du Cameroun renseigne que la densité de vie dans les formations sanitaires demeure faible. En effets, la moyenne de lit par hôpitaux au Cameroun et de 17, 6% pour 10.000 habitants.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter