Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 13Article 520330

General News of Saturday, 13 June 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Situation du Cameroun: les USA épinglés pour mensonges et double jeu


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Comment comprendre que des donneurs de leçons quand il s’agit du Cameroun et de son armée, ne soient plus capables d’accepter d’endurer le sort qu’ils vouent aux autres quand sont concernés leurs militaires ? Ceux-là qui déploient leur industrie diplomatique pour jeter l’anathème sur les forces armées de la République du Cameroun ne sont pas des modèles, des exemples à suivre comme ils le prétendent. Bien au contraire, pour des situations qui ne concernent même pas l’intégrité de leur territoire, la CPI vient de faire savoir qu’ils ont commis des actes les plus odieux que l’humanité connaisse.

Des pseudos défenseurs des droits de l’homme et complices de terroristes

Depuis le début de la crise anglophone, crise qui mine les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, on a observé une super implication de l’industrie diplomatique américaine. Depuis lors, les sorties de l’ambassadeur des Etats Unis au Cameroun consistent à chaque fois à s’aligner derrière ceux qui veulent déstabiliser l’Etat du Cameroun. Avec une volonté à peine voilée aujourd’hui de soutenir et accompagner les terroristes qui prennent des armes contre un Etat démocratique. Sinon, comment comprendre qu’une chancellerie soit prompt à condamner les évènements de Ngarbuh et la disparition de Samuel WAZIZI, et être transparent, voir invisible quand il est question de condamner l’assassinat du jeune Maire de Mamfé, ou encore la boucherie sauvage perpétrée par les terroristes sur les villageois qui étaient venus prendre part à son deuil. La chancellerie américaine à Yaoundé s’est fait taiseuse lorsqu’il a été question de condamner l’assassinat de Mlle AYAFOR, de cet enseignant de lycée égorgé et dont la tête a fait des horreurs sur les réseaux sociaux.

Qui est vraiment dictateur ?

De plus comment comprendre l’acharnement sur le Cameroun du sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines ? Mr Naguy a affirmé ouvertement qu’il va « s’occuper » du Cameroun. Comme pour dire qu’il va s’activer à faire partir Paul BIYA du pouvoir. Il parle d’un Chef de l’Etat démocratiquement élu et qui exerce son pouvoir en toute légalité. Au même moment, ce pseudo défenseur des libertés héberge et protège sur son sol ceux qui financent la guerre en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Avant de faire des leçons de démocratie au Cameroun, il faut que les américains mettent aux arrêts ces gens qui violent pourtant les lois américaines par leur trafic d’armes et d’intrants de guerre pour déstabiliser un Etat membre des Nations Unies, et démocratique. Pour faire amende honorable, que les américains commencent par mettre aux arrêts : ERIC TATAW, IVO TAPANG, CHRIS ANU, SAKO IKOME et les autres.

L’ambassadeur britannique de son côté a demandé à son gouvernement d’inculper et d’emprisonner les auteurs de crimes similaires au Royaume-Uni. Comme quoi ce n’est pas impossible. Mais il faut avoir juste un soupçon de volonté. Ce qu’on a beaucoup de mal à trouver chez les américains.

Aujourd’hui les maîtres de la démocratie et des droits de l’homme sont eux aussi devant leurs démons. Au lieu d’assumer et de faire comparaître les coupables, ils menacent la CPI et ses agents. Qui est vraiment démocrate à la fin ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter