Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 16Article 590089

General News of Friday, 16 April 2021

Source: cameroon-info.net

Situation d’Amadou Vamoulke: Jean Yves Le Drian réagit

Le membre du gouvernement français répondait ainsi à une question écrite des parlementaires adressée à son ministère le 13 avril 2021.
Amadou Vamoulke est en détention préventive depuis 5 ans à la prison centrale de Yaoundé, pour détournements de fonds publics. L’ancien directeur de la CRTV, dont le procès est toujours pendant devant les juridictions compétentes, a adressé une lettre au ministre de la Justice, Laurent Esso, au mois de mars dernier. Dans cette correspondance, il exprime les craintes d’une contamination au coronavirus. Il justifie cette frayeur par le fait que 3 de ses codétenus ont déjà contracté le virus.

«Monsieur le Ministre, Un troisième locataire de la cellule que je partage avec huit autres détenus vient d'être testé positif à la COVID 19 et amené à l'hôpital. Le deuxième est revenu dans notre cellule en étant porteur de sévères séquelles, avec des douleurs étouffantes à la poitrine. Ce dernier nous a rapporté que le premier, qu'il a laissé à l'hôpital, lui a appris que ses poumons étaient endommagés à 40%.

Je sais que ce mal mortel m'attend au tournant et pourrait m'emporter, que le pire pourrait advenir et que vous pourriez être amené à redire les mots que vous auriez prononcés en apprenant la mort de Frédéric Ekande (que vous connaissiez pourtant bien), survenue la veille de la fin de ses 12 ans de prison: ''ça ne me fait ni chaud ni froid'», a-t-il écrit.

La situation du journaliste, qui fait l’objet d’un débat constant à l’Assemblée nationale française depuis plusieurs années, a de nouveau été débattue le 13 avril 2021 au sein de l’Institution. Répondant à une question écrite soumise par les parlementaires, Jean Yves Le Drian, le Ministre français de l'Europe et des Affaires Etrangères, a réaffirmé l’intérêt de la France concernant les conditions de détention d’Amadou Vamoulke et le respect de l’équité dans le cadre de la procédure judiciaire dont il fait l’objet.

«Dans le cadre de ses relations bilatérales avec le Cameroun, la France promeut la bonne gouvernance et le respect des droits de l’homme et de l’État de droit. Ces questions sont également abordées dans le cadre du dialogue que l’Union Européenne entretient avec le Cameroun. Si la France n’a pas vocation à intervenir dans les procédures judiciaires en cours au Cameroun, elle suit avec la plus grande vigilance la situation de M. Vamoulke.

Elle a pris acte des conclusions du groupe de travail sur les détentions arbitraires des Nations Unies et a appelé à plusieurs reprises, à ce que les droits de M. Vamoulke, soient respectés, s’agissant notamment du droit à un procès équitable et des droits de la défense. La France a également appelé l’attention des autorités camerounaise sur la situation sanitaire dans laquelle se trouve M. Vamoulke…».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter