Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 12Article 579364

General News of Friday, 12 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Sismondi Bidjocka réduit au silence par Ngoh Ngoh?

Engagé depuis quelques jours dans une diatribe contre le secrétaire générale de la présidence de la république, le journaliste éditorialiste Sismondi Bidjocka est curieusement devenu silencieux. Ce n'est pas qu'il ne parle plus, mais évite depuis sa dernière convocation de parler de l'affaire Ngoh Ngoh.

Sur sa page Facebook, le journaliste diplômé à l'ESJ Lile parle de tout, dénonce ce qu'il trouve anormale mais évite clairement de commenter sa seconde dernière convocation en moins de 72 heures. Que s'est-il passé lors de son audience? A-t-il reçu des menaces? Craint-il pour sa vie? L'on ne saurait vraiment pas le dire.

Après la première convocation il y a quelques jours et l'éditorial tout feu tout flamme qu'il a fait le lendemain, nous apprenons que notre confrère Sismondi Bidjocka a encore une fois été convoqué par le SED. Doit-on craindre que le patron de RIS Radio soit bientôt envoyé à Kondengui?

Dans la convocation qui lui a été remise, l'on apprend que Sismondi Bidjocka sera encore une fois écouté par les forces de l'ordre au SED ce jeudi 11 mars à 14 heures.

'Trop c'est trop. Ça devient du harcèlement policier. Le SED me convoque encore demain', écrit le journaliste sur sa page Facebook, en commentaire d'une photographie de la convocation qui lui a été adressée.


Que lui reproche-t-on au juste?

dans une très coute publication sur sa page Facebook, il y a quelques jours, le Directeur général de RIS radio a accusé le secrétaire général de la présidence de la République de 'vol légal' et de 'braquage'.

'Vous voyez? Vous voyez ? Ferdinand Ngoh Ngoh. Regardez vous-même. Je l'avais dis ici dans un éditorial. L'argent débloqué était destiné à la construction d'un complexe à Olembe et non d'un stade simple. Il est reparti faire signer au président un autre accord d'endettement du pays pour les construction annexes : gymnase, cinéma, stade de basket...etc. ça c'est du vol légal, du braquage', avait écrit le journaliste.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter